My Weblog: kutahya web tasarim umraniye elektrikci uskudar elektrikci umraniye elektrikci istanbul elektrikci satis egitimi cekmekoy elektrikci uskudar kornis montaj umraniye kornis montaj atasehir elektrikci beykoz elektrikci

RDC-RCA: Les mesures sécuritaires passées au scanner

par -
0 532
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme annoncé, en prévision du match du dimanche 4 septembre courant entre les Léopards de la RD Congo et les Fauves de Bas-Oubangui qui se joue en nocturne mais, non plus à partir de 18 heures 30’ mais de 17 heures 30’,la grande réunion de sécurité a effectivement eu lieu ce mercredi 31 août 2016 dans l’avant-midi à l’Inspection générale de la Police nationale congolaise dans la commune de Lingwala autour du Général Raus, Commissaire général en charge de la Police administrative spécialement mandaté par le Général Charles Bisengimana en mission et, du Président de la FECOFA, Constant Omari Selemani. Les deux autorités de la Police et de la Fédération à la tête de leurs délégations respectives.
Il s’est senti très honoré et très à l’aise d’avoir été spécialement désigné par la haute hiérarchie de la Police nationale congolaise (PNC) pour présider le Conseil de sécurité du jour élargi à la FECOFA consécutivement à la demande de cette dernière. Il, c’est bien le très célèbre sportif Général Raus, en sa double casquette d’officier supérieur de la police de président de la commission de sécurité de la FECOFA, en sus de sa reconnaissance officielle d’Officier de sécurité de la Confédération africaine de football (CAF). Après son mot d’introduction tout en souhaitant naturellement la bienvenue dans les installations de l’IGP à la suite du Président Constant Omari Selemani le Général Raus s’est excusé, devant en urgence répondre à des exigences d’ordre professionnel au niveau d’Etat.
Ayant pris la relève du 1er président de séance dans la direction des travaux, le Général Baelo, Commissaire général adjoint de la PNC en charge de la Police judiciaire, a religieusement prêté oreille particulièrement attentive aux prescrits réglementaires ad hoc en pareille circonstance en matière de sûreté et de sécurité édictés par la FIFA-CAF ainsi qu’aux craintes et autres appréhensions peu heureuses de la FECOFA qui pourraient, somme toute, perturber le bon déroulement de la rencontre du dimanche prochain.
On citerait, dans le lot, outre le dispositif particulier qu’on devra mettre en place afin d’assurer en permanence la fourniture en énergie électrique afin de permettre le bon déroulement de cette rencontre sous une belle lumière équitablement repartie sur l’aire de jeu ; il y avait aussi et surtout la batterie des dispositions particulières de sûreté et de sécurité avant, pendant et après cette importante rencontre apparemment à hauts risques. Et, le Président Constant Omari Selemani de la FECOFA ne s’est pas empêché d’avouer que « l’environnement du moment dans lequel se jouera ce match n’est pas bon ».
Comme on le sait, mieux vaut prévenir que guérir. Et, à la FIFA, on se méfie des « comme d’habitude ». Il faut des dispositions particulières de sûreté et de sécurité au regard, non seulement des enjeux qualificatifs à la CAN-Gabon 2017 mais aussi et surtout, compte tenu de l’environnement sociopolitico-économique de l’heure, sur fond d’une certaine tacite effervescence politique qui ne semble dire son nom autour du Dialogue politique national. Il faudrait, dès lors, éviter déjà en amont, tout dérapage dans le maintien de l’ordre public au risque de subir des égarements éventuels des principaux encadreurs généralement affectés à la protection des personnes et de leurs biens.
Au niveau des responsables de la Police nationale congolaise, par le biais du Général Baelo, Commissaire général adjoint de la PNC en charge de la Police judiciaire, la Police saura en effet mettre, avec tous les éléments dont elle dispose, toutes les batteries en marche pour sécuriser la rencontre de ce dimanche qui opposera au Complexe omnisports du stade des Martyrs de Kinshasa, la RD Congo à la RCA. C’est au cours de ce Conseil de sécurité que plusieurs autres décisions ont été prises afin de prévenir toutes formes de violences aux bons soins de la police nationale qui n’a d’autre mission régalienne que de tout sécuriser.
La haute hiérarchie policière va ainsi s’investir, sur le terrain, avec des réunions de sensibilisation de ses unités d’élite affectées à la sécurisation de ce match pour protéger les officiels, protéger les joueurs, le public et mêmes eux-aussi, les éléments la police. Car, comme ne cesse de le répéter le Général Charles Bisengimana, « il existe des méthodes au sein de la Police pour gérer et rétablir l’ordre public au cas où il est troublé… ».

Jerry G-D. ANGENGWA AGBEME, T.M.O. Léopards RD Congo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse