RDC-RCA : double objectif, gagner et souffler un moment avant l’envol pour Russie 2018

par -
0 537
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les Léopards de la Rdc affrontent, le dimanche 4 septembre à 18h30 au stade des Martyrs de la Pentecôte, les Fauves du Bas-Oubangui de la RCA.

Tout compte fait, les 70 millions des Rd Congolais avec à leur tête, M. Constant Omari , président de la FECOFA, ne jurent que pour une victoire avec panache.

Il a organisé une série de rencontres avec toutes les parties prenantes, toutes les personnes, mécènes, membres des structures de soutien et d’appui aux Léopards, les encadreurs, les animateurs,  les anciens joueurs, les journalistes de sports…bref, il a conféré avec tout le monde. Notez que c’est pour la toute première fois dans les annales de la FECOFA, un président a réuni toutes les forces vives autour d’une table pour un fructueux partage d’idées.

Tout a commencé avec le Comité National de soutien aux Léopards conduite par M. Alain Bussy vice –président. Puis est venu le tour de la Fraternité Kinoise avec Désiré Bonina comme président. Allez-y Les Léopards avec Valentin Mulongoy Ya Santé, les Animateurs et encadreurs des supporteurs.

La journée de jeudi 1er Septembre fut le tour des anciens joueurs des Léopards ; Kalalambay, Mana, Ndaye,Lobilo, Ebengo, Ndongala, Muape, Kakoko, Kabasu et Mungamuni étaient présents. Les Anciens joueurs et pratiquants de foot étaient également conviés au partage d’idées avec le président Omari. L’occasion était indiquée pour Eugène Kabongo, Mbungu Thaty, Epiaka Antaya,Pambi Yaka,Lessa ,Antoine Muyaya,José Tueba Kikobo ,Ilunga Beya,Tangi Albert et Kanioka Wiko. Les anciens joueurs de la campagne du Burkina Faso comme Mamale Emeka, Kisombe, Makenga, Kassongo Korando,Yve Bazamba et Mutamba avaient également répondu à l’appel du président Constant Omari.

Un discours unificateur, modérateur

Constant Omari a appelé les Congolais à travers les structures qui les représentaient, à rester unis, à se serrer les coudes.

Le prétexte est bien trouvé ; le match de dimanche soir. Mais en réalité, Omari a profité de la circonstance pour lancer un gigantesque projet : « En route pour le Mondial Russie 2018 ». Il y croit mordicus. « Maintenant toutes les conditions sont réunies. Nous avons mis un terme à l’expertise des techniciens étrangers nourris et engraissés à la mamelle de la République et constamment sous perfusion financière du trésor public. Mais avec résultats mineurs ici et là,  quasiment  sans résultat. Pendant plus de quatre décennies, nous avons décidé de faire appel aux compétences nationales, de faire confiance aux dignes fils du pays. Le temps nous a donné raison. Nous venons de gagner deux éditions du Championnat d’Afrique des Nations, nous avons été 3ème à la Can Guinée équatoriale 2014. Nos clubs se distinguent aux différentes Coupes interclubs avec des joueurs locaux capables de rivaliser avec d’autres pays africains. Nous avons un staff technique exclusivement national qui utilise des joueurs binationaux très volontaires. Nous pouvons, avec un capital humain si solide et compact, aller à la coupe du monde sans le moindre complexe et avec toutes les assurances que nous ne serons pas ridicules au contraire… la fédération est donc motivée et adhère à ce leitmotiv…il faut bien que tous adhèrent à cet élan mobilisateur», dit Omari.

« Nous ne pouvons que compter avec l’appui du  Gouvernement, premier sponsor et mécène du football national, L’Assemblée national, le Sénat, les privés ainsi que les personnes morales et physiques qui ont l’habitude et celles qui hésitent encore à nous accompagner dans l’effort de la redynamisation de nos fauves. Ensemble nous serons au Mondial de Russie. Mais avant d’y aller nous devons gagner la RCA dimanche, nous qualifier avec panache à la 21ème CAN au Gabon, marquer une pause avant de repartir ainsi requinqués à la recherche de notre qualification au Mondial… ».Tel est le message important du président de la FECOFA.

Pas de politique dans nos stades

« Nous ne pouvons pas admettre que la pagaille et les turpitudes des politiques contaminent nos stades, nos temples du football car Le football cristallise les masses. Le public est uni derrière les Léopards qui appartiennent à la Nation. Pas à une province, encore moins à un parti politique », affirme Omari.

La sécurité garantie

« Nous en avons parlé avec les autorités de la police nationale. Elles nous ont promis qu’elles mettraient tout en œuvre pour que tout se passe bien, que les milliers de supporters venus assister au match rentrent paisiblement »    a conclu l’orateur du jour.

(Fernand Mukaku Lalabi-Muke/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse