Rdc : Le Gouvernement lève l’option de relancer la pêche industrielle

par -
0 1041
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Premier ministre en face des membres de la Troïka stratégique

Cette réunion de la Troïka stratégique présidée par le Premier ministre Matata Ponyo a constaté qu’au niveau national, le solde global d’opinions des chefs d’entreprises s’est fléchi, passant de +14,7% en août 2015 à +10,7% en septembre. Cette baisse est le reflet de la morosité observée dans toutes les branches, tributaire aux incertitudes liées à l’évolution de l’économie mondiale.

Comme c’est devenue la coutume chaque lundi à la Primature, le Premier ministre a présidé, hier lundi 12 octobre 2015, de 07 heures 00’ à 08 heures 11’ à l’Hôtel du Gouvernement, la quarante-unième réunion de l’exercice 2015 consacrée au suivi de la situation économique, financière et sociale du pays. Et ce, en présence du ministre d’Etat, ministre du Budget ; du ministre de l’Economie nationale ; du Vice-ministre des Finances ; du Vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo  et du Directeur de cabinet du Premier ministre, rapporteur. Le Ministre de l’Agriculture, pêche et élevage était invité à la réunion.

Une légère hausse des matières premières

Faisant la synthèse de la situation économique et financière internationale et nationale au 09 octobre 2015, la Troïka, dans un communiqué parvenu à la rédaction du Journal L’Avenir constate qu’au niveau international, dans son message à l’ouverture des travaux des Assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, tenues à Lima au Pérou, la Directrice générale du FMI a rappelé aux pays membres que le monde est en mutation économique, provoquant la désuétude des anciens modèles de développement. Cela qui implique la prise en compte de nouvelles contingences économiques internationales dans la formulation et la conduite des politiques nationales.

En Afrique, d’après la Banque mondiale, les économies ont enregistré des progrès en matière de réduction de la pauvreté, attestés par la prévalence qui est passée de 56% en 1990 à 43% en 2012, traduisant l’amélioration de la qualité de la vie.

Pour sa part, le marché des matières premières reste soumis à des fluctuations des cours de principaux produits exportés par la RDC. Au 08 octobre 2015, le cuivre a enregistré une hausse de 2,90% de son prix, passant de son niveau d’une semaine avant, soit 5.092,50 USD, à 5.240,00 USD. Il en est de même pour l’or dont l’once s’est vendue à 1.143,30 USD contre 1.114,20 USD, enregistrant de ce fait une hausse de 2,61%. S’agissant du cobalt, son prix à la tonne métrique demeure à 30.002,08 USD.

La tendance haussière observée sur le marché des matières premières s’est étendue aux produits pétroliers. En effet, au 09 octobre 2015, les prix du brut se sont situés à 52,54 USD et 49,51 USD respectivement à Londres et à New York, contre 47,39 USD et 44,53 USD une semaine avant, soit des hausses de 10,86% et 11,18%. Sur le marché des produits céréaliers, au 08 octobre, hormis pour le maïs, les autres prix sont en baisse, comme suit : a) maïs : 144,39/tonne (+1,03%) ; b) riz : 13,18 UD/tonne (-0,90%) ; b) blé : 512,13 USD/tonne (-1,18%).

En ce qui concerne le cadre macroéconomique, il est demeure sous contrôle, comme l’attestent les indicateurs ci-après : Le taux d’inflation hebdomadaire est à 0,020% (-0,004). En cumul annuel, le taux d’inflation a atteint 0,563%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 0,714% pour un objectif de 3,5% ; Le marché de change, au 09 octobre 2015, tout en maintenant la stabilité, a connu une appréciation de 0,08% sur le marché parallèle, et une légère dépréciation de 0,01 à l’officiel, avec des taux de change respectifs de 927,80 CDF/USD et 931,25 CDF/USD ; Les réserves internationales, au 08 octobre 2015, ont connu une baisse de 18,38 millions USD, et se sont situées à 1.493,37 millions USD, couvrant 6,16 semaines d’importations des biens et services ; Le taux directeur de la Banque centrale du Congo demeure à 2%, avec une marge positive de 1,3 point.

Au chapitre des finances publiques, le solde provisoire du compte du Trésor à fin septembre 2015 reste déficitaire, mais réduit à 16,474 milliards CDF, comparés au 21,148 milliards CDF de la semaine écoulée. De même qu’au 09 octobre, le solde mensuel est aussi déficitaire de 17,945 milliards CDF, consécutif aux recettes de 32,003 milliards CDF et des dépenses de 49,948 milliards CDF. En cumul annuel, le compte général du Trésor est excédentaire de 44,525 milliards CDF.

Dossiers spécifiques

Concernant la situation de la paie, disons que le titre relatif à la paie du mois d’octobre a été ordonnancé et transféré à la Banque centrale. La paie effective débutera le jeudi 15 octobre. Par ailleurs, il est à noter que les travaux d’assainissement du fichier de la paie se poursuivent, et ont permis la migration vers un nouveau système plus performant, offrant de multiples applications.

Et au sujet de la relance de l’industrie de la pêche en République démocratique du Congo, disons que soucieux de mettre en valeur les ressources halieutiques du pays, dans un contexte de stratégies de diversification de l’économie nationale, et du renforcement de sa résilience, le Gouvernement a levé l’option de relancer la pêche industrielle en RDC.

A cet effet, le ministre de l’Agriculture a soumis à la Troïka stratégique une note y relative, contenant un état de lieux exhaustif, et des options d’entreprises capables de démarrer l’exploitation dans le meilleur. Lesdites options ont été adoptées, et un chronogramme a été approuvé pour leur opérationnalisation.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse