Rdc : Congo Airways veut augmenter sa flotte

par -
0 994
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est autour de 6 heures du matin, que le Premier ministre Matata Ponyo a eu une séance de travail avec le conseil d’administration de Congo Airways. Au cours de cette réunion, il était question pour le chef de l’exécutif, de leur communiquer de manière claire, les instructions du Chef de l’Etat par rapport à la croissance de cette compagnie de référence, Congo Airways et dont l’exploitation aujourd’hui est entrain de charmer non seulement l’opinion nationale, mais aussi internationale. « Le Chef de l’Etat a donné des instructions claires au Premier ministre, dans le sens de l’accroissement de la flotte de Congo Airways et de manière concrète, il est question à très court terme de pouvoir acquérir deux autres aéronefs à l’espèce un A320 », a indiqué Justin Kalumba Mwana Ngongo, ministre des Transports et Voies de communications, avant de préciser qu’on aura trois et puis un KI400, un avion qui peut permettre à Congo Airways de faire de petites destinations et faire en sorte que les grandes destinations soient renflouées et que du côté de la rentabilité aussi, nous ayons un seuil acceptable.

Pour le ministre, les instructions ont été bien reçues par l’emble du personnel, surtout les actionnaires qui peuvent se mobiliser autour de ce nouveau défi et donc, le deuxième point a té la mobilisation des actionnaires autour de cela, pour savoir ce qu’ils peuvent faire à très court terme et très vite, pour avoir ces deux avions en exploitation par la compagnie nationale congolaise.

De manière concrète, il va s’en suivre une réunion du conseil d’administration qui va évaluer ces deux questions et faire en sorte que dans le plus bref délai, qu’on arrive à relever ce défi. Au-delà de tout ça, le Premier ministre a insisté sur la nécessité de voir Congo Airways être géré de manière rigoureuse, à la manière d’une compagnie privée, pas à la manière d’une compagnie publique et de ce point de vue, un certain nombre de principes ont été édictés, notamment le principe d’audit régulier de la gestion financière et de la gestion administrative.

« Nous avons eu une réunion qui nous permet de croire que Congo Airways va aller tout droit vers une croissance programmée telle qu’elle est reflétée dans un business Bank, de manière à accroître sa crédibilité », soutient-il, tout en avouant que la crédibilité est déjà là, parce que même à l’international, les échos sont favorables. Un tout dernier défi va être, parce que nous parlons de l’international, de faire en sorte que la fameuse question de la liste noire sur laquelle sont inscrits un certain nombre de pays, rien que sur cette question là, nous ayons aussi des dérogations en ce qui concerne Congo Airways pour pouvoir exploiter aussi des longs courriers sur des espaces qui nous sont aujourd’hui fermés.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse