Rdc : changement à la tête de la Communauté musulmane Ahmadiyya

par -
0 505
Main dans la main, Naeem Ahmad Bajwa (à g.) et Khalid Mahmood (à d.)/Ph. Fred
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un changement notable vient d’être opéré à la tête de la Communauté musulmane Ahmadiyya en République démocratique du Congo. Dans un proche avenir, Naeem Ahmad Bajwa  quitte la Rd Congo et s’en va poursuivre l’œuvre missionnaire au Mali. Il cède ainsi son fauteuil à Khalid Mahmood, qui devient d’ores et déjà l’Amir, mieux le Représentant légal de cette communauté musulmane en RDC.

La Communauté musulmane Ahmadiyya en République démocratique du Congo a un nouveau Représentant légal. Il s’appelle Khalid Mahmood. L’ancien Amir Naeem Ahmad Bajwa l’a présenté au quadruple média du Groupe de presse l’Avenir. Ce n’est pas un hasard : ce grand média qui arrose le monde  a accompagné  le Représentant de Harzat Mirza Gulhan Ahmad  tout au long de son mandat missionnaire sur le territoire congolais. C’était le jeudi 5 octobre 2017, dans un entretien exclusif.  

En mission au Mali

« Il a plus au saint Khalife de procéder à des mutations au sein de la Communauté musulmane Ahmadiyya. Mon successeur est déjà à Kinshasa. Et  dans les tout prochains, je me rends au Mali poursuivre l’œuvre missionnaire », a-t-il commencé, saluant à sa juste valeur les bonnes relations qu’il a tissées avec les Congolais, toutes catégories confondues, ainsi que la coopération qui a  régné entre lui, sa communauté, et les autorités politico-administratives de la République démocratique du Congo.

Un bilan élogieux

Parlant du bilan de ses 15 années passées au Congo-Kinshasa, dont 9 en qualité de Représentant légal, Naeem Ahmad Bajwa est resté très modeste selon sa coutume. Pourtant, il a de quoi se vanter mais se le refuse volontiers. En effet, de grandes réalisations qui ont donné du nouveau souffle à tous les Ahmadis de la Rdc et ses environs sont son œuvre.  Des conférences annuelles dites Jalsa salana insistant sur l’amour pour tous, de nouvelles mosquées construites et inaugurées dans plusieurs villes et villages du pays, l’installation de panneaux solaires dans certaines missions afin de chasser le noir et donner du sourire aux Congolaises et Congolais des environs, le don de sang au profit des malades sans distinction de races ni de religions, la distribution des objets classiques aux élèves à quasiment chaque rentrée scolaire,… la liste n’est pas exhaustive.

Toutes ces actions de valeur sont inscrites à son actif comme une véritable révolution au sein de la communauté Rd Congolaise, grâce à la magie de la communication. En effet, connaissant la valeur des médias de haute portée, Naeem Ahmad avait souscrit  de façon permanente à l’émission « Religion & Société », très adulée sur la RTGA World. En outre, toutes les actions de la Communauté musulmane Ahmadiyya ont été relayées dans plusieurs  journaux en dur et en ligne, des publications dans les médias congolais et avec primeur au Journal l’Avenir et son site  www.groupelavenir.org. Et cela, suscitant des interventions, commentaires et encouragements des milliers d’auditeurs, téléspectateurs, lecteurs et internautes de par tous les continents du monde. C’est le lieu de le dire sans fausse modestie : la communauté malienne doit se frotter les mains en accueillant sur son territoire un vaillant missionnaire.

Le travail dans la continuité

De son côté, le nouvel Amir de la communauté musulmane Ahmadiyya en République démocratique du Congo tout aussi déterminé s’est dit satisfait du travail abattu par son prédécesseur. Connaissant les prouesses de ce dernier sur le champ missionnaire congolais,  Khalid Mahmood, l’Amir entrant, a inscrit son mandat dans la droite ligne de la continuité : «  Je vais poursuivre l’œuvre dans la prière et le message de l’amour, la justice et la paix », a-t-il commencé, ajoutant qu’il mettra en outre un accent particulier sur l’expansion des œuvres philanthropiques dont essentiellement les écoles.

Pour mémoire, Naeem Ahmad Bajwa a totalisé plus de 15 ans en Rdc, dont 9 comme Représentant légal de la Communauté musulmane Ahmadiyya ; tandis que Khalid Mahmood vient du Burkina Faso où il a exercé les mêmes fonctions depuis 17 ans. Khalid est ragaillardi de mille atouts. Il est plus qu’africain. Hormis le Burkina Faso, le Bénin, le Cameroun, le Togo, le Mali, le Niger, la RCA,… ne lui sont pas étrangers.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse