RDC-Bikoro : la riposte s’organise contre Ebola

Les choses s’accélèrent pour contrer et circonscrire l’épidémie d’Ebola qui sévit dans les zones de santé de santé de Bikoro et Ikoko Impenge, dans l’ex-grande province de l’Équateur, au  Nord-Ouest de la RDC.

Comme annoncé par Tedros Adhanom Ghebreyesus, le patron de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) lors de son arrivée dimanche à Kinshasa, les vaccins anti-Ebola atterrissent ce mercredi dans la capitale congolaise avant d’être acheminés dans les zones infectées.

La campagne de vaccination pourrait commencer samedi ou dimanche, le temps que l’OMS mette en place toute la logistique nécessaire notamment la chaine de froid pour conserver le vaccin. Dans un premier temps, a-t-on appris, l’organisation mondiale de la santé dépêchera près de 4.000 doses de vaccin pour vacciner en priorité, les personnes qui ont été en contact avec les malades suspectés ou confirmés.

La semaine dernière, deux nouveaux cas suspects avaient été découverts à Bikoro et dans la ville de Kinshasa, ce qui porte à 35, le nombre de malades de cette épidémie déclarée le 08 mai dernier.

Pour rappel, la dernière épidémie d’Ebola en RDC remonte à 2017. Rapidement circonscrite, elle avait fait officiellement quatre morts.

Jean Pierre Kayembe

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse