Rdc : Achille Bondo présente des stratégies pour la transformation des ressources naturelles en richesse économique

par -
0 394
Une vue de l’auteur devant le public
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour que la Rdc soit véritablement un pays où la population mange du pain sans avoir à se rationner et ne manque de rien, en lieu et place des stratégies qui visent la réduction de la pauvreté, la Rdc a un besoin urgent de justice, de paix et des stratégies pour la transformation de ses ressources naturelles en richesse économique ainsi que d’un modèle de répartition équitable des revenus tirés de cette richesse économique. Voilà pourquoi M. Achille Bondo encourage la Rdc à se dote d’une stratégie nationale de développement économique et social fondée sur la valorisation de ses ressources naturelles, lesquelles sont, par ailleurs, exposées à la convoitise des sociétés multinationales.

Le samedi 27 janvier dernier, Mgr Bokundoa, président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC) a porté sur les fonts baptismaux le livre intitulé : « Document des stratégies pour la transformation des ressources naturelles de la RDC », œuvre de l’économiste congolais et expert au Comité de pilotage de la réforme des entreprises du portefeuille de l’Etat (COPIREP), M. Achille Bondo Landu. C’était au cours d’une conférence à la Cathédrale du Centenaire protestant, en présence d’un public composé des personnalités du monde scientifique, ecclésiastique, des mouvements associatifs, ses collègues de service, etc.

Le document de 74 pages au format A4 est un essai consacré à alimenter la discussion sur la réduction du paradoxe congolais d’un territoire riche en ressources naturelles mais économiquement pauvre. Il vise à doter la RDC d’une stratégie nationale de valorisation de ses ressources naturelles de base.  Ce document est le résultat des voyages d’études et de plusieurs recherches et travaux que M. Achille Bondo a effectués, à plusieurs titres, notamment comme expert du Gouvernement, consultant indépendant et chercheur en économie appliquée à la gestion des ressources naturelles.

Comme pour dire que les réflexions qu’il présente constituent donc le témoignage d’un chrétien engagé face à la problématique d’émergence de son pays. Cela a motivé la présence des Hautes Autorités de l’Eglise et de plusieurs chrétiens à la cérémonie de ce jour.   Le groupe d’économistes nationaux et chrétiens dénommé « Economistes en mission » dont l’auteur est membre a comme mission la recherche des pistes d’action pour créer une adéquation positive entre les ressources que Dieu a mises à la disposition de la RDC et le vécu quotidien de sa population.

En quoi consistent ces stratégies ?

Avant d’aborder la question des stratégies, il importe de rappeler que la Rdc regorge d’abondantes ressources naturelles : ressources en eau, ressources foncières, ressources énergétiques, ressources minières, ressources forestières, ressources agricoles,  ressources de la faune et de la flore, ressources halieutiques, ressources touristiques, etc. En dépit de cette dotation en ressources naturelles, la population du pays vit dans une situation de pauvreté absolue avec un revenu journalier moyen de moins d’un dollar américain par habitant. Ceci est un vrai paradoxe et une vraie source de traumatisme collectif. Maintenant, la question qui se pose est celle de savoir, comment engager la RDC sur la voie du développement économique et social par la valorisation de l’immense potentiel économique que représentent ses ressources naturelles ?

Pour Achille Bondo, le paradoxe congolais précédemment évoqué est contraire à la volonté de l’Eternel Dieu qui a fait au peuple congolais don d’un bon et merveilleux pays tel que décrit dans la Bible, dans Deutéronome 8,7-9 :  « Car l’Eternel, ton Dieu va te faire entrer dans un bon pays, pays de cours d’eau, de sources et de nappes souterraines qui jaillissent dans les vallées et dans les montagnes ; pays de froment, d’orge, de vignes, de figuiers et de grenadiers ; pays d’oliviers et de miel, pays où tu mangeras du pain sans avoir à te rationner, où tu ne manqueras de rien ; pays dont les pierres sont du fer et des montagnes duquel tu extrairas le bronze».

Selon lui, pour que la RDC soit véritablement un pays où la population mange du pain sans avoir à se rationner et ne manque de rien, en lieu et place des stratégies qui visent la réduction de la pauvreté, la RDC a un besoin urgent de justice, de paix et des stratégies pour la transformation de ses ressources naturelles en richesse économique ainsi que d’un modèle de répartition équitable des revenus tirés de cette richesse économique.

L’auteur propose ainsi une série des stratégies qui doivent conduire à la transformation du potentiel économique congolais en richesse profitable à tous les Congolais. Dans cette démarche, on retiendra qu’Achille Bondo suggère le modèle biblique de gestion des ressources naturelles et recommande la conclusion des « pactes » citoyens fondés sur les valeurs morales et intellectuelles pour la bonne gouvernance des richesses nationales.

Soulignons qu’Achille Bondo n’en est pas à son premier essai puisqu’il compte déjà d’autres ouvrages sur le marché notamment « Le Plan de Dieu pour la République Démocratique du Congo ou la solution au paradoxe potentiel immense-pauvreté absolue » (2005), « Jésus-Christ, lumière du monde dans un monde en proie à l’incertitude et au désespoir » (2009), « L’eau principale ressource économique et enjeu stratégique majeur pour la RDC » (2010).

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse