Rassemblement: Qui pour succéder à Tshisekedi?

par -
0 973
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’ avenir du rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement est  suspendu aux lèvres d’ une commission spéciale  qui siège   depuis hier dans ce qu’ on peut qualifier d’ assemblée générale élective. L’ enjeu principal des travaux de Faden House est de désigner le nouvel homme fort de la coalition Genvaloise, orpheline depuis la disparition tragique de son président et fondateur, Étienne Tshisekedi, décédé début février dans la capitale Belge.

Plusieurs ambitions se sont exprimées pour succéder au sphinx. Parmi les candidats les plus sérieux, ont peut citer notamment Pierre Lumbi du G7, Joseph Olengha Nkoy de la dynamique aile Kiakwama, Jean Pierre Lisanga Bonganga, porté par les alliés de Tshisekedi et Jean Bertrand Ewanga de l’ alliance pour la République. Dans la soirée, une autre candidature s’ est ajoutée sur la liste, il s’ agit de  Martin Fayulu. Le président de l’ Ecidé a été désigné par la dynamique de l’ opposition aile Claudel Lubaya.  Quatre candidats pour un poste, la bataille s’ annonce rude mais qui pour remplacer le leader maximo ? Lumbi et Fayulu partent favoris. Le MSR Pierre Lumbi peut compter sur le soutien du G7 dont deux membres influent siègent dans la commission de Faden House.  Martin Fayulu Madidi dont l’ hôtel abrite les travaux  bénéficie lui du soutien de la dynamique de l’ opposition.

A voir comment les choses se dessinent,  Lisanga et Olengha ont moins de chance de l’ emporter. Difficile de pronostiquer sur le futur chef de fil du rassop d’ autant que le mode de désignation renferme encore un gros mystère. Mais selon une source crédible, le choix de Martin Fayulu serait justifié par les capacités de l’actuel modérateur de l’une des branches de la Dynamique, à incarner au mieux les idéaux d’ Étienne Tshisekedi mais le poste pourrait être attribué au candidat  G7, la  plateforme des sept anciens partis de la majorité soutenue par Moise Katumbi.

Le successeur du leader de l’ udps devra aussi assumer les fonctions de président du conseil de suivi de l’ accord du 31 décembre. Mais là aussi, les choses ne paraissent pas si faciles qu’ on les croit. La majorité présidentielle souhaite que la désignation du remplaçant d’ Etienne Tshisekedi se fasse dans un large consensus.

Pour rappel, la commission spéciale qui siège depuis hier est composée notamment de:  Endundu Bononge et Olivier Kamitatu (G7), professeur  Matthieu Kalele (Dynamique), professeur Kalala Tshibangu (AR), Tshiela (MPP de Diomi Dongala), Bwassa et Bruno Tshibala (UDPS) ainsi que  Laurent Batumona ( CAT).

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse