Rassemblement: Pierre Lumbi fait face à la fronde

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A peine élu, le leader G7, Pierre Lumbi doit faire face à la contestation de grandes plateformes du Rassemblement mises hors-jeu, selon certaines indiscrétions, par le deal Félix-Katumbi. Les uns l’ont compris et n’ont pas voulu assister à une messe déjà dite. C’est le cas de l’autre aile de la Dynamique pilotée par Gilbert Kiakwama comme aussi la Coalition des Alliés de Tshisekedi de Lisanga Bonganga. Les autres plus tenaces ont quand même jouer le jeu du renouvellement du leadership du Rassemblement. Mais savaient qu’il était difficile de renverser la dynamique Félix Tshisekedi-Pierre Lumbi.

Mais, ils ont osé et se sont cassés les dents. On peut citer le G14 et la Dynamique aile Fayulu. Si Fayulu est fair-play, les autres vont aligner leurs canons sur Lumbi. En tête de la fronde, deux candidats, jugées les plus radicaux, qui se réclament de purs tshisekedistes. Il s’agit de Joseph Olengha Nkoy et de Jean-Pierre Lisanga Bonganga. Les deux ténors et leurs regroupements politiques considèrent Lumbi comme un récent transfuge de la Majorité qui ne peut jamais succéder à la cathédrale de la résistance, Étienne Tshisekedi. Au départ, Ils avaient contesté le schéma Udps-G7 pour la restructuration du Rassemblement. Une restructuration jugée précipitée et inopportune. L’ancien ministre des travaux publics et ex conseiller en matière de sécurité du président Kabila est déjà rejeté et son élection jugée de nulle et non avenue. Les contestataires promettent de saisir les évêques de la Cenco de ne pas le considérer comme engageant le Rassemblement.
Mais Olengha Nkoy n’est pas irréprochable. Il fut ministre de Joseph Kabila sous le régime de 1+4 entre 2003 et 2006 alors que Tshisekedi avait appelé au boycott. Il en fut même révoqué . Le président des Fonus a aussi participé aux Concertations Nationales en 2013 alors que le forum était boudé par le président de l’UDPS.

Avant même l’enterrement d’Étienne Tshisekedi, la plateforme créée à Génval pour unir les forces du changement afin d’obtenir l’alternance, risque de s’effondrer comme un château de des cartes.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse