Rassemblement : L’Udps et le G7 se partagent les postes clés

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Peut-être des résolutions qui fâchent. Pendant que certains géants du Rassemblement tels que Joseph Olengankoy de la Dynamique de l’Opposition et Jean-Bertrand Ewanga de l’Alternance pour la République pensent que ce sont les compagnons d’Etienne Tshisekedi qui doivent prendre la tête du Conseil de Sages du Rassemblement, l’Udps d’Etienne Tshisekedi reste confiant à son nouvel allié qu’est le G7. A l’issue d’une importante réunion qui a pris 8 heures du temps, tenue hier jeudi 23 février, l’Udps et le G7 ont scellé leur alliance. Ce, toujours dans le but de trouver le successeur valable d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, décédé depuis le 1er février à Bruxelles, à la tête du Conseil des Sages du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales Acquises au Changement et du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre signé à la Saint Sylvestre sous les bons offices de la Cenco. Et pour ce faire, la Primature et la présidence politique du Rassemblement sont accordées à l’Udps. Et quant à la présidence du Conseil des Sages du Rassemblement et du CNSA, ces deux reviennent au G7, plate-forme qui soutien Moïse Katumbi et dont nul n’ignore la manière dont l’alliance avec l’Udps a été créée. Surtout que l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga a mis tous ses moyens financiers pour acheter certains acteurs politiques membres de l’Udps pour soutenir sa vision et négocier son retour au pays, depuis son exil provoqué en Europe. A cet effet, il sied de signaler que maintenant, rien ne peut surprendre si l’on apprenait que certaines figures remarquables du Rassemblement se retirent de cette plate-forme. Ce, vu le comportement qu’affichent l’Udps et le G7, voulant se mettre tous deux à l’écart pour pousser les autres à l’échec et en spectateurs.

 

L’Udps s’est choisie un allié

Ce n’est pas une actualité. Les faits sont clairs et il revient maintenant aux autres plates-formes du Rassemblement de voir comment les choses marchent. D’aucun n’ignorent que le Rassemblement a été créé après un consensus trouvé par certaines forces politiques de l’Opposition qui ont pris part au Conclave de Genval, sous la présidence d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, de triste mémoire. Et lorsqu’au sein d’une même plate-forme, deux regroupements politiques se retirent pour s’accaparer des postes clés du Rassemblement, l’opinion doit comprendre qu’il y a anguilles sous roche. Tout le monde sait que le G7 a déjà un candidat président de la République à l’informel et l’Udps qui insiste sur la nomination de Felix Tshisekedi comme futur Premier ministre de la République. Il suffit de satisfaire l’un (Felix Tshisekedi) et prochainement l’autre sera aussi satisfait (Katumbi). D’où, il faut monter les enchères. Et pour tenter de décrisper les autres, la réunion d’hier entre les deux alliés a décidé de donner la Coordination des actions probablement à un membre de la Dynamique de l’opposition et aura pour mission de s’occuper des actions de terrain. Ces deux premières forces du Rassemblement, l’Udps et le G7, espèrent trouver un consensus avec les deux plateformes du Rassemblement dont la dynamique de l’opposition et l’AR. Tout draine encore dans l’informel et les discussions devront se poursuivre. Qui vivra verra.

Bernetel Makambo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse