Raphaël Kalema : «Le territorial est appelé à sensibiliser la population sur la décentralisation … »

par -
0 316
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Natif de la commune de Barumbu  et ancien célèbre sportif  au sein du judo club « Kake », M. Raphaël  Kalema   Kangambo  est à ce jour dépositaire du secret de l’administration communale. Il est actuellement secrétaire  communal  de cette municipalité, rôle qu’il exerce depuis bientôt quatre mois.    Tout en soulevant  un réel problème d’archivage  que connait  la maison communale de Barumbu,  conséquence  de précédents pillages  déplorables, il affirme que cette situation complique les choses face aux fortes demandes de la population à la recherche des documents. En l’occurrence, les attestations  de perte des pièces, ainsi que d’autres documents. Il a tenu à lancer un message  à ses compères territoriaux.  « Nous avons l’obligation, en cette période de décentralisation, de sensibiliser et de vulgariser la population  au respect des ordres de nos supérieurs. A savoir, le bourgmestre  ou encore son adjoint  et ne pas engager  la commune sans avoir  leur aval. Ce, dans une parfaite collaboration. Les fortes demandes des populations sur certains documents tels que la perte des pièces, en tant que territorial, on a l’obligation  de sensibiliser et de vulgariser  la population en cette période de  décentralisation », a-t-il dit.

Né à Kinshasa sur l’avenue Kigoma, Raphaël  Kalema  a gravi presque tous les échelons en fonction publique. Il  a débuté comme nouvelle unité vers les années 90. En 1993, il obtient son numéro de matricule  445852  comme attaché de bureau de deuxième classe  jusqu’à ce jour. « J’ai des arriérés de grades », a-t-il laissé entendre. Il a été successivement  agent recenseur,  secrétaire du quartier, agent enquêteur  au service de l’environnement, enquêteur au service de l’habitat, chef de cellule adjoint et chef de service titulaire de l’habitat. Lourde responsabilité assumée pendant  six à sept ans depuis la deuxième République jusqu’à l’entrée de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL). Enfin, il a été chef du quartier Bitshakushaku, puis affecté  au  service du personnel  et chef de service adjoint comme préposé à l’Etat civil  à la maison communal  de Barumbu. Il a évolué pendant dix ans et c’est à peine trois à quatre mois, qu’il est devenu secrétaire communal attitré.  Marié à Madame Cécile Bonama  Assande, il est père de deux enfants.

(Franck  Ambangito/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse