Ramazani Shadary et la SWAPO raffermissent leurs liens

par -
0 321

Le Secrétaire Permanent du PPRD et candidat du Front Commun pour le Congo (FCC) à la présidentielle du 23 décembre 2018 est rentré à Kinshasa mercredi dans la soirée. Il revient de Windhoek en Namibie où il a déployé d’intenses activités en 48 heures, annonce la Cellule de communication du dauphin désigné par le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange.

Échange d’expériences avec le parti au pouvoir en Namibie, la SWAPO créée comme mouvement de libération il y a 28 ans et le PPRD créé également comme force politique de libération il y a 15 ans. Tous les deux partis ont des profondes convergences   idéologiques en tant que partis de gauche panafricaniste.  Ensuite, une visite de courtoisie mardi soir  à l’ancien Président namibien, Sam Ujoma, Père fondateur de la République de Namibie et un double entretien mercredi matin officiel et en tête à tête ce Mercredi matin avec le Président namibien, le Docteur Hage Geigob et Président en exercice de la SADC.

Le processus électoral dont les avancées ont été saluées et les questions majeures d’intérêt commun entre le PPRD et la SWAPO et de la sous-région ont été passées au peigne fin  par les camarades de deux partis frères dont les liens se sont consolidés au fil des années grâce au leadership éclairé de Joseph Kabila Kabange, continuateur de la vision de Feu Mzee Laurent Désiré Kabila et les différents Présidents qui se sont succédés à la tête de la Namibie, aujourd’hui un pays modèle de démocratisation en Afrique dirigé par Hage Geigob.

Puiser la sagesse à cette source panafricaniste était le leitmotiv de cette mission effectuée en terre namibienne par le Secrétaire Permanent du PPRD, en même temps candidat du FCC. Entre ce candidat et la SADC, désormais le ciel est sans nuages, a indiqué une source diplomatique.  Soulignons qu’à l’aéroport de Ndjili, Ramazani Shadary a été accueilli par plusieurs hauts cadres du FCC,  du parti présidentiel et de son cabinet, fiers du succès d’une mission à inscrire dans le cadre de la coopération sud-sud.

Soulignons que ce voyage intervient après qu’il soit présenté jeudi dernier au stade Kashala Bonzola de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental, comme candidat du Front Commun pour le Congo (FCC). En dépit de la tempête qui noie en ce moment l’opposition politique,  c’est sereinement qu’Emmanuel Ramazani Shadary prépare la présentation de son programme, à moins de 10 jours de la campagne électorale.

JMNK

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse