Ralentir la féminisation du VIH/SIDA

par -
0 698
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nécessité d’une politique de proximité pour mettre la femme en confiance 

L’Onusida tire constamment la sonnette d’alarme sur la féminisation de la pandémie du VIH/SIDA, en Afrique  subsaharienne. Cet appel situe la responsabilité de la communauté internationale, après moult tentatives de programmes de sensibilisation et de prise en charge, dans le cadre du partenariat nord-sud. C’est dans ce contexte que l’OMS préconise notamment l’avancement de la thérapie du VIH dans les pays en développement. Pour maints observateurs, en effet, l’heure est venue d’envisager un virage décisif, pour mettre la femme en confiance.

Ignorance et pauvreté, des écueils aux programmes de lutte

Le tableau qui inquiète l’Onusida est dépeint  notamment de la persistance de tares telles que l’ignorance et le paupérisme. Là où le bât blesse, c’est dès lors qu’il s’observe que leur taux est continument en hausse parmi la gente féminine.  Les bailleurs des fonds sont passés de programme en programme, ils ont été désenchantés par la persistance des indicateurs qui laissent planer quelque doute quant à une issue favorable.                                                                                             En son temps, parlant de l’OMS, le Dr Unni Karunakara, non sans émettre quelques réserves, a salué en qualité de président international de Médecins sans frontières (MSF), une nouvelle option de l’OMS : « L’instauration précoce d’un traitement contre le VIH change radicalement la donne : elle permet aux patients de rester en meilleure santé et contribue également à éviter la propagation du virus au sein des communautés. Mais pour déployer rapidement ces recommandations, nous avons besoin d’un soutien politique et financier », a-t-il indiqué. L’orateur a insisté, par-dessus le marché, sur l’avantage de parvenir à une mise en œuvre rapide de ces recommandations, pour que les patients et les programmes des pays en développement puissent en profiter.  « Il est donc capital de mobiliser le soutien international dont ils ont besoin, y compris les fonds des gouvernements bailleurs et du Fonds mondial destinés à financer les programmes de traitement contre le VIH », a renchéri le président international su-évoqué.

(Lepa)

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse