Rachat de la Biac : Quand les repreneurs se bousculent

par -
0 1080
Une vue des clients de la Biac venus vider leurs comptes. Ph.Jean Pierre Kayembe
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Mise sous gestion administrative de la banque centrale du Congo, la banque internationale pour l’ Afrique au Congo attire des acheteurs.  Selon une source de la BCC, plusieurs banques désirent racheter la biac, en dépit des difficultés de trésorerie qu’ elle rencontre depuis cinq mois.

«Il y a plusieurs repreneurs qui se bousculent pour racheter la BIAC. Tous ces dossiers-là sont en examen. Et je crois que d’ici là, nous pouvons connaître l’aboutissement de ce dossier. On verra bien le repreneur qui répond aux critères fixés par la BCC», indique Jean Louis Kayembe, le directeur des opérations de la Banque Centrale du Congo.

A en croire ce haut cadre, la BCC se basera sur quelques critères pour déterminer la banque qui va racheter la BIAC en difficultés.

«Le souci pour le gouvernement est que la continuité de l’activité soit assurée et que les emplois soient préservés. Que la stabilité du système bancaire en général soit maintenue et que les risques systémiques soient évités», renchérit-il.

Mais attendant ce rachat, la Biac peine toujours à s’ en sortir bien que placée sous gestion administrative de la banque centrale. Les distributeurs automatiques non ravitaillés, même chose pour les agences qui servent difficilement les clients

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse