Qui gère mal l’argent du ménage ?

par -
0 629
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Depuis des temps immémoriaux, l’argent ou mieux le revenu du ménage a toujours été à la base des conflits entre l’homme et la femme. Sept mariages sur dix en Afrique ne vont pas jusqu’au bout à cause des conflits financiers. La gestion des biens dans un foyer même si elle est règlementée par le Code de la famille et la parole de Dieu, pose toujours problème. La crise économico-financière que connait le monde n’est pas venue arranger les choses. Dans les lignes qui suivent, nous allons tenter d’épingler quelques cas à la base de ces conflits.

Manque de transparence

Il n’est pas facile de gérer correctement le revenu familial. Lorsque l’homme travaille et gagne l’essentiel de l’argent qui fait fonctionner le ménage, il n’est pas facile pour sa femme de l’auditer. Si elle peut contrôler les dépenses et sorties de fonds prévus sur le salaire principal, les difficultés surgissent en ce qui concerne les primes ou l’argent gagné de manière imprévue. Ces fonds ne sont pas gérés dans la transparence. L’homme décide souvent seul de l’affectation de ces sommes qui dépassent quelque fois le salaire officiel.

Et lorsque la femme travaille, ce cache-cache demeure le même. Elle budgétise son salaire ou ses revenus conventionnels. Les primes et autres revenus hors-salaires sont affectés à des dépenses de sa famille, ses amis ou ses collègues de service. Plus d’une fois, l’homme ou la femme se permet de donner de l’argent à un jeune frère sans que le partenaire soit au courant. La coutume y est pour beaucoup dans un pays pauvre comme le nôtre où chacun autour de nous est dans le besoin et attend quelque chose de la part de ceux qui travaillent. Combien d’hommes ont montré la totalité de frais de mission à leurs épouses ainsi que les dépenses opérées ? Combien de femmes ont remis dans la caisse du ménage le reste d’argent après les achats de la semaine ? Les Congolais ont du chemin à faire dans ce secteur.

Imprévus

Nous vivons dans un contexte où la culture est plus forte que la science. Chaque jour, plusieurs ménages sont perturbés par les imprévus qui viennent de toutes parts : les parents, les tantes, les frères et sœurs, cousins, amis, connaissances, voisins… sans compter les maladies, accidents et autres… L’argent qui est sorti par ces imprévus peut perturber le fonctionnement de la famille au point de créer des malentendus entre partenaires. A cause du pouvoir d’achat du Congolais, lorsqu’une demande d’argent venant de la famille s’impose, le conflit ne tardera pas à naître.

Faiblesse de planification

Penser à une dépense est une chose et trouver les fonds nécessaires pour l’exécuter en est une autre. Plus d’une fois, les dépenses non prévues s’imposent et perturbent la quiétude du foyer. Lorsque l’homme décide sans consentement de son épouse de répondre favorablement à la sollicitation de fonds de la part de ses frères et sœurs ou même ses parents, cela frustre son épouse et met le foyer en feu.

Que faire ?

Dans un foyer ordonné, le dialogue doit être de rigueur. L’homme doit associer sa femme à chaque dépense notable, que cette femme travaille ou non. Elle a un mot à dire et une idée à donner pour une bonne gestion de l’argent du foyer. Si l’homme est dépensier, sa femme peut l’aider à garder l’argent et ne l’affecter qu’à des dépenses utiles. Les deux doivent s’efforcer d’affecter l’essentiel de leurs revenus à des besoins prioritaires dont l’éducation des enfants. Il n’est pas normal que les enfants soient chassés de l’école pendant que la femme cache son argent sous le lit.

Beaucoup de femmes congolaises pensent que la survie du foyer doit nécessairement venir du fruit de l’homme. C’est terminé cette époque où l’homme était le tout puissant pourvoyeur de tout. Il peut arriver que la femme gagne plus d’argent que l’homme. C’est à elle de soutenir le ménage dans la transparence de ce qu’elle gagne. La transparence permet de mettre tout ce que nous gagnons ensemble et l’affecter de manière consensuelle à la survie de la famille.

(Simon Kabamba)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse