Question de l’heure: Emmanuel Ilunga défend la thèse de la double nationalité

par -
0 703
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« Je ne peux pas conseiller aux jeunes aujourd’hui d’aller en Europe. La vie est difficile. Il y a très peu de Congolais qui réussissent. Si vous n’avez pas de travail et de famille, c’est très compliqué. Si vous avez une bourse, vous pouvez y aller, sans quoi, restez ici. L’Europe a désillusionné beaucoup de gens… », a déclaré l’Entrepreneur et acteur politique, Emmanuel Ilunga, dans un entretien dans un hôtel de la place. Dans le même registre, l’orateur a plaidé pour l’octroi de la double nationalité à ses compatriotes. Emmanuel Ilunga estime que l’Etat congolais doit faciliter la tâche à ses compatriotes qui ont changé de nationalité, de revenir au pays. Et pour se faire, l’Etat doit permettre à ses compatriotes d’opter pour la double nationalité. L’orateur estime que  10 millions de Congolais font parti de la diaspora à travers le monde. Ceux-ci contribuent tant soit peu  au développement du pays par leur expertise, leurs finances et par la création des entreprises.

« Les Congolais qui ont changé de nationalité, pour venir ici, doivent  obtenir le visa de la RD Congo; mais  le visa de la Rd Congo, il faut mette un à deux mois pour l’obtenir…il y a un problème…c’est pour cela, les autorités  congolaises doivent réfléchir comment faciliter la tâche à ses compatriotes…. », a déploré l’orateur. Il interpelle particulièrement le ministre des Affaires étrangères d’ouvrir l’esprit à ce sujet.

Par rapport à la politique extérieur du pays, il y a énormément de déficit, constate-t-il. « Le ministre des Affaires étrangères doit être au courant sur ce qui se passe. La nationalité, c’est un problème administratif… si des millions des Congolais d’origine décident de rentrer dans leur pays d’origine, c’est une manne financière en termes de séjour dans les hôtels, des voyages à travers le pays et autres créations des entreprises.  C’est des millions de livres sterling, d’euros et des dollars qui échappent au pays. J’ai vu beaucoup de Congolais d’origine annuler leur voyager. Il doit faciliter à ces compatriotes de rentrer dans leur pays d’origine. C’est le visa le plus cher. Cela m’a coûté à 500 euros pour obtenir le visa de mes enfants en un mois. Demain ou après demain, la double nationalité sera une réalité en RD Congo. Il y a des pays qui ont trouvé des réponses en cette problématique telle que le Sénégal, le Tchad, le Mali. Il y a une phrase simple  dans leur constitution  tel qu’au Sénégal ” des sénégalais d’origine, votre nationalité est permanente…. », a soulevé l’orateur, avant d’ajouter que 90% de Congolais d’origine qui ont changé de nationalité ont été formés…Il faut récupérer ce savoir…ils  vont s’ingérer dans la gouvernance ».

Pour la petite histoire, Emmanuel Ilunga est le président du parti de l’Action Républicaine pour le Progrès (ARP). Travaillant à Paris, ce jeune leader politique a créé son parti depuis 10 ans. En Rd Congo, il incarne l’espoir et la renaissance du peuple. Marié et père de trois enfants, le Président Emmanuel Ilunga est également chef d’entreprise en France. Une société œuvrant dans le domaine de la sécurité et du bio-nettoyage qui s’occupe du lavage des hôpitaux. Il est parti à Paris depuis 1984 où il a étudié la Science politique. Il dit avoir fui la dictature de Mobutu pendant la deuxième République entre 1965 et 1997.

Après ses études, il a eu l’idée de monter ses entreprises. Il en a trois aujourd’hui. Une à Paris depuis 1997, une autre en Guinée Conakry depuis 2010 et une autre encore depuis 2013. Pendant qu’il était étudiant, il travaillait la nuit comme agent de sécurité et la journée il se rendait aux cours. Il affirme que la vie n’est pas facile en Europe et déconseille les jeunes de s’y rendre.

(Saint Hervé M’Buy)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse