Quelle place qu’accorde la Rtga World à la femme ? L’Adga Stéphanie Mpemba Muabilu nous en parle

par -
0 568

Dans le monde entier, le mois de mars a toujours été consacré à la femme. Pour ce nouveau numéro de l’Avenir Femme, nous nous intéressons sur Mme l’Administrateur Délégué Général Adjoint du Groupe de presse l’Avenir, qui nous parle de la place qu’accorde son entreprise à la femme. Pour Mme Stéphanie Mpemba  Muabilu, la femme doit être célébrée tous les jours et non seulement chaque 08 mars. Car, la femme  joue plusieurs rôles dans notre société. Elle  est  entre autre la première conseillère de l’homme, elle est  épouse, enseignante, collaboratrice, porteuse, entreprenante, bref capable d’assurer plusieurs  taches à la fois.    

Avenir Femme : Mme Stéphanie Mpemba  Muabilu, vous êtes AGDA du Groupe de presse l’Avenir, que représente ce mois pour vous ?

Mme Stéphanie Mpemba  Muabilu : La femme ne doit pas être réduite en un seul mois, on doit la célébrer tous les jours. Comme vous le savez, la  femme est la base non seulement d’une maison, mais aussi d’une société. Partout où elle se trouve, il y a l’harmonie, la cohésion, la joie, la paix, la sécurité et le soulagement. 

Au regard du thème de cette année : «  Ensemble promouvoir la paix, la sécurité et le genre pour un service public de qualité », que peut  faire la femme leader pour promouvoir la paix au sein de la société ?

La  femme, c’est la conseillère de l’homme. Entant que femme, vous avez en vous, une  façon  innée de gérer les gens. La femme leader doit savoir développer plusieurs stratégies pour promouvoir la sécurité, la paix là où elle se trouve. Elle doit disposer de certaines  capacités pour  marquer son environnement. Pour ce, le leadership commence dès l’enfance. Parce qu’une femme instruite dans sa famille, peut gérer et maintenir la paix dans son entourage et dans son milieu social. Lorsque j’ai parlé des stratégies, cela signifie que la femme doit gérer les tempéraments de ses collaborateurs, leurs émotions, savoir s’imposer et savoir créer le dialogue social dans son entourage.

Une femme leader doit avoir une  personnalité  pour que ses opinions soient prises en compte. La femme doit être impliquée dans  tous le processus de négociation et de construction de la paix dans un pays.

Quelle  est la place de la femme au sein de la  Rtga World?

A mon humble avis, cette question ne mérite pas d’être posée, dans notre entreprise « la RTGA World». Nous  faisons en sorte  de promouvoir la femme dans toutes les directions. Nous accordons une place importante à la gente féminine. Nous travaillons chaque jour pour  amener l’équilibre au sein de notre entreprise entre la femme et l’homme.  Par exemple, l’Administrateur  Directeur Général est une brave dame. Moi-même qui vous parle, je suis une dame. Au sein de notre rédaction,  nous avons des journalistes reporters présentatrices, nous avons des camerawomen, dans la direction technique nous avons aussi des femmes, même à la presse écrite, il y a des femmes. La femme occupe une bonne et meilleure place au sein de notre entreprise.  Je crois  que la femme est valablement représentée dans notre entreprise.

D’aucuns estiment que le 8 mars, la femme doit porter le pagne. Quel est votre point de vue ?

Moi je pense que  le pagne est porté le 8 mars pour vulgariser le thème de l’année. Le port du pagne  doit être symbolique. Faire de  la journée  de la femme, une journée de pagne, ceci n’a aucun rapport avec le mois de la femme. C’est comme si on vous offrez un cadeau le jour de votre anniversaire. On doit plutôt sensibiliser la femme à comprendre les thèmes du mois, à l’intérioriser. Je pense qu’on devrait aller plus loin, n’est pas penser qu’au pagne.  Surtout ici en Afrique  où dans certaines provinces,  la femme est catégorisée  comme objet sexuelle. Les organisations gouvernementales de femmes doivent vulgariser le message écrit sur le pagne, afin que la femme puisse comprendre son combat et sa lutte, qu’est-ce qu’elles doivent faire pour une auto-prise en charge ? Comme je vous l’ai dit ci-haut, qu’on doit célébrer la femme tous les jours. Si cela est vrai donc, la femme doit porter le pagne chaque jour. Ce qui est impossible pour certaines femmes. J’aime le pagne parce que c’est notre culture. Mais on doit faire la part de chose. Le 8 mars n’est pas égale au port de pagne.

Quel message pouvez-vous lancer à toutes les femmes en ce mois leur dédié ?

Je souhaite bonne fête du mois de mars à toutes les femmes de la République démocratique du Congo, plus précisément aux femmes du Congrès national Congolais (CNC) et à toutes les femmes du Groupe de presse l’Avenir. Un seul souci, que les femmes jeunes adultes et vieilles se lèvent.  Plus les années passent, plus on voit  les femmes débout et maintenir leur  équilibre. Montrons aux hommes et au monde que nous pouvons et nous sommes capables  de beaucoup  de choses, cela dans tous plans et tous les secteurs, restons vigilantes, demeurons unies afin de faire notre propre promotion.

Nephtalie Buamutala Usseni

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse