Quand le député provincial s’investit dans la promotion de la jeunesse: Arthur Teka actionne une chaîne de solidarité à Kisenso

par -
0 359
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans la commune de Kisenso, le député provincial Arthur Teka Zola a opté pour une révolution de proximité. Cette politique, apprenons-nous de bonne source, se concrétise à travers notamment la mise en train d’une chaîne de solidarité dans cette entité urbano-rurale de Kisenso. Les jeunes, s’identifiant à cette action visant leur promotion, ont intériorisé la pensée de ce député provincial dont ils rendent témoignage à tout bout de champ. Car ils ont massivement compris que cette révolution de proximité vise à barrer la route à tous ceux qui ne se soucient nullement de l’avenir et ne songent à eux que lors des élections pour venir chercher des voix avant de disparaitre peu de temps après.  Par démagogie, ils crient chemin faisant que la jeunesse, c’est le Congo de demain ; mais cela ne corrobore pas leur action politique.

Ils ont lancé ce défi lors d’une réunion de concertation diligentée par une équipe des sages de cette municipalité qui voudraient apporter leur soutien au député provincial Arthur Teka Zola qui,  dans la future mandature devra postuler  à la députation nationale. Ces notables disent à l’unanimité, apporter leur soutien à ce jeune député qui a de l’avenir devant lui.

Cette réalité se résume par le fait que ce jeune cadre, en dépit de sa jeunesse ne cesse de mener sur le terrain des actions qui ne laisse personne indifférent. Il répond toujours présent en cas de deuil et ne lésine nullement sur les moyens pour intervenir en cas de maladies. En cas de calamités, Arthur Teka Zola a toujours répondu favorablement au désidérata de la population en détresse en livrant gratuitement des sacs pour contrer l’eau de pluie à rendre encore impraticable l’espace déjà accidenté de Kisenso. Sur le même volet, il assiste les nécessiteux et est déterminé d’apporter un plus au rayonnement de la jeunesse de la circonscription du Mont Amba en général et particulièrement à celle de la commune de  Kisenso où, du reste, pour l’encadrement des jeunes en le poussant à casser avec l’oisiveté, il a mis sur pieds une équipe de football. D’autres réalisations sur tous les plans vont suivre afin de permettre à la régulation de la vie socioculturelle de tout un chacun. On parle d’une école de formation en esthétique pour des filles-mères, de la mise sur pieds d’un groupe musical afin de booster les jeunes talents du coin au devant de la scène, etc.

Le grand souci qui anime l’opérateur socioculturel Arthur Teka Zola et celui de ne voir aucun enfant de rue à Kisenso. Il voudrait par là que le phénomène « kuluna » puisse disparaître de cette juridiction.

Homme de Dieu, bien connu dans la partie Sud-Est de la capitale congolaise, Arthur Teka Zola  souhaite que l’Eternel puisse exhausser les vœux de tous ceux qui le soutiennent pour le rayonnement de la commune de Kisenso car, en sa qualité de représentant du peuple à l’Hémicycle,  s’il était élu, il ne prendra jamais distance de ses électeurs et restera toujours à leur côté : « Je serai votre défenseur à l’Assemblée nationale où toutes vos revendications seront placées en première ligne et seront portées à la connaissance de l’auguste forum national pour y trouver des solutions. Pour preuve de ma disponibilité d’accompagner cette base qui m’est fidèle, je ne changerai jamais de domicile et resterai toujours avec vous et prêt à répondre à votre moindre appel »…

En cette période tumultueuse, l’honorable Arthur Teka Zola dit ne pas amorcer la vie politique pour rechercher des intérêts sordides mais plutôt pour apporter sa pierre, si minime soit-elle, à la construction sur des bases solides pour jeune démocratie congolaise.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse