Quand la dégradation du réseau routier complique la navette aux bus Transco

par -
0 309
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Accéder à l’Université de Kinshasa dans la Commune de Lemba est devenu  un véritable parcours de combattant autant pour les véhicules que pour les piétons. Atteindre cet  alma mater  située sur « la colline inspirée »  nécessite une abnégation pour les usagers de l’avenue de l’Université. Car, c’est un chemin de croix qu’ils parcourent. En effet, l’avenue de l’Université, dans son tronçon compris entre le Rond-Point Ngaba et l’arrêt Intendance, est parsemée des «  nids de poules » et   lacs artificiels. A cela s’ajoutent les  embouteillages au quotidien. Or pour assurer les lignes Campus-N’Djili,  Campus- Victoire, les bus Transco empruntent cette voie qui a besoin d’être réhabilitée en urgence. L’avenue Luambo Makiadi ex Bokassa est partiellement réhabilitée. L’avenue du Kasaï idem. « Cette situation n’est pas récente », se plaignent les habitants du quartier qui estiment que l’inaccessibilité de cette avenue aura, pour nombre de jours encore, une incidence sur le transport en commun. Pour l’instant, ce sont quelques minibus et taxis qui se hasardent encore sur cette voie, mais le service est mieux assuré par les bus Transco qui font le relais directement et non les demi-terrains comme les privés. Et cela, au prix social de 500Fc. Mais cela n’est pas sans conséquences, car les bus Transco desservant ces lignes sont souvent victimes des pannes récurrentes liées, pour la plupart des cas, à la suspension et à la pneumatique. Ce sont des éclatements des pneus, embourbements et autres chocs sur les flancs et pare-chocs que constatent les ingénieurs de l’atelier technique de Transco sur les bus empruntant ce tronçon.

Un besoin de curage des caniveaux pour sauver les chaussées 

Les usagers qui fréquentent l’avenue de l’Université plaident pour une intervention rapide des autorités à travers l’Office des Voiries et Drainage afin que cette voie d’intérêt commun revête sa robe d’antan.

Lemba, rappelons-le, avait été surnommée «  commune des intellectuels » par le fait qu’elle abrite une des grandes universités de référence continentale. Aujourd’hui elle a perdu ce prestige au regard de l’image qu’elle présente. En effet, cette entité a vu se dégrader son réseau routier intérieur. Pour l’heure, le cas qui préoccupe davantage les automobilistes est l’état d’abandon dans lequel se trouve partiellement l’avenue Université. Des témoignages indiquent, à ce sujet, qu’au niveau de Kinal, les véhicules roulent sur une bande unique. Les conducteurs ne sont plus contraints à observer les normes routières, à cause de l’état de dégradation très avancée  de la route. Et pareille situation vécue sous la barbe des autorités locales qui devraient utilement définir les axes prioritaires de leur action pour sauver la ville province de Kinshasa qui, en plus des candidats à l’exode rural, reçoit des étrangers à un taux troublant.

(B.M)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse