Quand des ONG capitalisent la religion Les églises, opium du peuple

par -
0 650
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’église, dans les langues anciennes, voudrait tout simplement dire : ecclésia, c’est-à-dire la communauté vivant ensemble. Cette communauté se développe, parle une même langue au bénéficie de l’humanité.

Cependant, chaque jour qui passe, les églises naissent comme des champignons dans chaque commune, quartier et rue. Il revient de constater que sur une rue de moins d’un kilomètre, sont implantées plus de dix églises aux dénominations diverses, mais toutes glorifiant et exaltant le bon Dieu.

De toute évidence, les églises se sont écartées de leur objectif principal, entendu de transformer le cœur de l’homme tourmenté vers la pureté, la félicité et le bonheur.

Contre toute attente, les églises au lieu de jouer le rôle fédérateur de réconcilier l’homme et lui-même, puis l’homme et son créateur Tout-Puissant Dieu, les églises par contre, se constituent en un poison contre les ménages. Elles s’écartent, par voie de conséquence, de la ligne divine, de la spiritualité pour se tourner vers le matériel. Prenant pour mauvais exemple le matérialisme, l’opposé de la pauvreté car, expliquent-elles aux ignorants, Dieu n’est pas pauvre ; il est riche.

Cette lecture biaisée de la Bible crée la controverse dans le chef des fidèles qui n’arrivent plus à discerner ce qu’a dit réellement le Christ dans son sermon sur la montagne. A l’occasion, le Messie évoquait la richesse spirituelle qui n’était pas à confondre avec la pauvreté matérielle. Le Christ disait en réalité, ce qui suit : « Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne; et, après qu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui. 2 Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit: 3 Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! », indique l’évangile de Matthieu chapitre 5 versé 1-3.

Aujourd’hui, le contraste est perceptible lorsque les chefs d’église au lieu d’être un modèle de développement, c’est-à-dire une église de développement social, de l’épanouissement spirituel, elles sont devenues en réalités de dépotoir des inconscients et personnes malmenées par les esprits aigris.

Aujourd’hui, l’Eglise est sortie de sa mission spirituelle pour se choisir le schéma de se livrer au spectacle spirituel par les incantations et magies prophétiques. C’est avec raison le Christ avait par la bouche de l’apôtre Paul lorsque celui-ci écrivit à Timothée ceci : « Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, 2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience », indique 1 Timothée 4 :1-2.

Dans un autre chapitre, il est écrit ce qui suit : Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, 4 détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 5 Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère ».

Dans tout ce qui précède, les chefs d’église aujourd’hui prénommés « Homme de Dieu », en réalité ils ne le sont pas au regard de leur prestation biblique qui est controversé en allant du coq à l’âne dans leur prêche. Ceci étant, les plus malheureuses sont les femmes au regard de la prophétie à leur endroit lorsque l’apôtre Paul écrivit « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. 2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, 3 insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, 4 traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, 5 ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là. 6 Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, 7 apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité. 8 De même que Jannès et Jambrès s’opposèrent à Moïse, de même ces hommes s’opposent à la vérité, étant corrompus d’entendement, réprouvés en ce qui concerne la foi. 9 Mais ils ne feront pas de plus grands progrès; car leur folie sera manifeste pour tous, comme le fut celle de ces deux hommes », souligne les saintes écritures.

L’abroutissement  

Les congolais aigris est loin de pousser sa réflexion au loin du fait qu’il est pris en captivité par les paroles, non pas spirituel à l’épanouissement de l’être intérieur, mais se laisse désabusé par et contre son grès du fait de la pauvreté non seulement matérielle mais aussi spirituelle. Ce congolais se laisse rançonné même le peu qu’il dispose, tombant dans ce qu’il a été écrit « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; 20 mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. 21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur ».

Pourtant lorsque le Christ vit ses compatriotes juifs le suivre, affamés, il n’a pas hésité un seul instant de multiplier les pains et les poissons pour nourrir plus de 5 milles personnes. « A cette nouvelle, Jésus partit de là dans une barque, pour se retirer à l’écart dans un lieu désert; et la foule, l’ayant su, sortit des villes et le suivit à pied. 14 Quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il guérit les malades. 15 Le soir étant venu, les disciples s’approchèrent de lui, et dirent: Ce lieu est désert, et l’heure est déjà avancée; renvoie la foule, afin qu’elle aille dans les villages, pour s’acheter des vivres. 16 Jésus leur répondit: Ils n’ont pas besoin de s’en aller; donnez-leur vous-mêmes à manger. 17 Mais ils lui dirent: Nous n’avons ici que cinq pains et deux poissons. 18 Et il dit: Apportez-les-moi. 19 Il fit asseoir la foule sur l’herbe, prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis, il rompit les pains et les donna aux disciples, qui les distribuèrent à la foule. 20 Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta douze paniers pleins des morceaux qui restaient. 21 Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille hommes, sans les femmes et les enfants », précise Mathieu 14 :13-22.

Le contraire ce que, les chefs d’Eglise qui se disent représentant du Christ sur la terre, bien qu’en réalité ils ne les sont pas, s’introduisent dans de maisons de personnes chargées de problèmes, rançonnent ou point de faire des églises les banques spirituelles. Alors que le Christ fait cette mise en garde « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; 20 mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. 21 Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. 22 L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé; 23 mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres!

Par cette ignorance de la parole de Dieu, certaines femmes se sont faites esclaves de leurs pères spirituels, abandonnant leur toit aux petites heures matinales jusqu’au soir, dans le but de chercher la face de Dieu. Il en va de jeunes gens à la recherche de l’emploi multipliant matin midi soir des prières, sans en fournir le moindre effort de sortir concrétiser ce que l’on a demandé dans la prière, mais chantant, composant des chants dans les églises croyant avoir l’approbation divine. Ce phénomène prend tellement de l’ampleur le fait les femmes abandonnent leur maison pour se consacrer à la prière, en ce que les rivalités surgissent entre elles au profit de l’heureuse élue au service du pasteur. D’autres par ailleurs, se séparent de leurs conjoints du fait qu’elles ne partagent pas la même doctrine, laquelle est très mal enseignée, pleine de contradictions et contre vérité à l’emporte-pièce.

Ainsi, la multiplication des veillées de prières, séminaires, convention, assemblée, jeun de prière ne sont qu’en réalité un moyen de mettre la main sur les faibles puis se faire un peu de billet verts qui ne servent que le pasteur et son entourage qui ne voit que les miettes.

Une telle église ne favorise pas le développement social de l’être humain, par contre elle l’abrouti et chosifie ; reste acteur passif plutôt que d’être l’acteur de développement. Ce genre d’église est appelée à disparaitre.

(Pius Romain Rolland )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse