RDC vs RCA: Une victoire qui consolide le dialogue

par -
0 896
Une joie des Léopards après un but/Ph. Kokolo
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Honte aux prophètes de malheur. La RDC arrache de la plus belle manière, sa qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Les Léopards ont écrasé, à domicile, les Fauves du Bas-Oubangui de la RCA par un score de 4-1, dans un stade plein comme un œuf. L’euphorie s’est emparée de tout le pays. Partout, les Congolais ont salué la démonstration de puissance et du beau jeu des Léopards dont la victoire est venue consolider non seulement la fierté d’appartenir à cette belle nation, à ce grand peuple, mais surtout l’obligation de préserver nos acquis en refusant naturellement de nous diviser, de nous affronter brutalement dans les rues. Ainsi, la victoire de notre onze est celle du dialogue.

Ce, dans le cadre de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la prochaine Can/Gabon 2017. Une vengeance, car l’on se souviendra qu’au match-aller, les Centrafricains ont dominé les Congolais en le battant 2-0. Alors en retour, il fallait faire voir aux Fauves que les Léopards sont aussi maîtres dans la forêt. Pas de blague, car comme le disait le sélectionneur national Florent Ibenge, les Léopards ont leur destin en mains. Et de féliciter le président de la Fédération Congolaise de Football, Constant Omari, avec son projet de : « En route pour la Can 2017 et Russie 2018 ». Le premier but de la Rdc a été marqué par Neeskens Kebano (29ème minute), après une belle passe de l’inévitable Yannick Yala Bolasie. Le jeu va se poursuivre jusqu’à la 45ème minute, l’arbitre va renvoyer les deux équipes aux vestiaires. 1-0 en faveur des Léopards de la Rdc et c’est la mi-temps. De retour sur l’aire de jeu, Firmin Mubele Ndombe ne va pas tarder pour inscrire le deuxième but à la 46ème minute, 25 secondes seulement après le retour des vestiaires sur une belle relance de Chancel Mbemba Mangulu. La défense centrafricaine est abasourdie, car la deuxième période semble être très décisive pour les protégés de Florent Ibenge. Les Léopards vont poursuivre avec la série des actions ratées. Et à la 63ème minute, après une distraction des Congolais, la Centrafrique réduit le score grâce au joueur Kethevoama Foxi. Pendant 10 minutes, le match va demeurer équilibré, mais les dieux des Centrafricains seront semblables à Baal qui s’endormi sans réponse pour faire descendre le feu. Le coach Florent Ibenge observe et se décide d’opérer quelques changements. Firmin Mubele, blessé, sera remplacé par Jordan Botaka. Et ce dernier, dès son entrée, réalise un geste spectaculaire à la première touche de balle et voit Bolingi Mpangi. Le Fils Merikani, sociétaire du TP Mazembe, inscrira alors le troisième but fantaisiste pour les Léopards (73’). Après ce but, que de belles actions de la part des Léopards. Yannick Bolasie, Joyce Lomalisa, Jordan Botaka très impressionnant. Et à la défense, Marcel Jany Emile Tisserand s’impose et barre la route à ses adversaires. Avant la fin du match, le nouvel entrant, Jordan Botaka, marque le but à la 89 ème minute. C’est gagné ! La série de Fimbu continue, car 4-1, ça sera le score final entre RDC et RCA. Les Léopards n’attendent que le mois de janvier 2017 pour s’envoler au Gabon, afin de négocier la Coupe d’Afrique des Nations. Félicitations chers Léopards !

Match en nocturne, la RDC réussie sa première expérience

La révolution de la modernité n’est plus une histoire. Elle est une réalité que d’aucun ne peut s’en passer. Joseph Kabila réussi le pari de la modernité en RD Congo. Le Stade des Martyrs de la Pentecôte l’a prouvé. La Snel a aussi démontré son professionnalisme. Pas de coupure, ni baisse de tension, comme certains le pensaient. Les Léopards professionnels se sont vus comme en Europe. Il n’était pas question des lunettes pour voir son adversaire, ni dans les gradins pour voir son voisin. La République Démocratique du Congo se relance. La Confédération africaine de football (CAF) n’a plus à s’inquiéter pour organiser un match en nocturne en RDC. Tout marche bien et personne n’a à critiquer. Les Congolais sont contents, car la disqualification qu’ils craignaient n’était qu’une illusion fabriquée par les ennemis de la paix en RDC. Le pays va bien sur tout le plan, et les imperfections trouveront des solutions les plus plausibles. Que vive la RDC, que vive la Révolution de la modernité prônée par le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange.

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse