Publication du calendrier de l’élection des Gouverneurs

par -
0 669
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Mende salue la décision prise par la CENI

Dans un document parvenu à la rédaction du Journal L’Avenir, le ministre de la Communication et des Médias de la République Démocratique du Congo, M. Lambert Mende, s’est exprimé en réaction à la présentation faite le 10 février dernier par le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), M. Corneille Nangaa. « Le Gouvernement de la République se félicite de la déclaration du Président de la CENI Corneille Nangaa, visant à mettre à jour les parties intéressées, la nation congolaise ainsi que les observateurs internationaux, sur le statut des mesures préparatoires en vue de notre élection présidentielle prochaine ».

« L’année dernière, la CENI a publié un calendrier électoral des actions à réaliser en préparation de plusieurs élections en République Démocratique du Congo, y compris les élections présidentielles. Bien que de nature technique, l’exécution de certaines de ces actions entrant dans le chronogramme du calendrier électoral, dépendent des décisions politiques, y compris celles quant à l’éligibilité des électeurs, l’allocation de fonds pour organiser les élections et les autorisations légales transmises par notre Parlement ».

« Reconnaissant l’importance de ces décisions ainsi que la portée d’un consensus sur celles-ci, le Président Joseph Kabila a, en mai dernier, engagé des consultations avec les dirigeants des partis politiques, de la société civile, des confessions religieuses, les partenaires diplomatiques et bilatéraux et a, depuis invité tous les parties à prendre part à un dialogue national porté sur la création d’un environnement politique propice au bon déroulement d’élections transparentes et pacifiques. Le Gouvernement avait alors noté que toutes les parties prenantes – la CENI, le Gouvernement, les partis politiques, la société civile, les donateurs et partenaires internationaux – ont le rôle de veiller à la bonne exécution du processus électoral ».

« Depuis mai dernier, le Président Kabila a consulté les parties prenantes, ainsi que les Nations Unies et l’Union Africaine, en vue de promouvoir un dialogue national le plutôt possible. Pendant cette période, le Gouvernement s’est abstenu de prendre toutes mesures qui modifieraient unilatéralement le processus électoral, afin de ne pas compromettre les efforts réalisés pour atteindre le consensus souhaité, en rapport à l’environnement politique à venir. Malheureusement, certaines entités n’ont pas encore consenti à participer à ce dialogue ».

« Le Président de la République reste engagé à un dialogue et à un consensus politique, mais reconnaît aussi la responsabilité ultime du Gouvernement envers le peuple congolais – qui est de respecter la Constitution et permettre à la CENI de poursuivre les préparatifs de l’élection présidentielle. Voilà pourquoi le Gouvernement a alloué 300 millions de $ la semaine dernière à la CENI afin d’avancer sur les mesures techniques qui ne dépendent point des décisions ou résolutions devant être prises, nous l’espèrerons, dans le cadre d’un dialogue national. »

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse