Psychose à Kyaghala (Territoire de Rutshuru): Nande et Hunde tués et kidnappés par les Nyatura

par -
0 363
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La situation est tendue depuis l’après-midi de ce lundi 13 Février à Kyaghala en localité de Katwe dans le Groupement de Mutanda, Chefferie de Bwito, au nord-ouest du Territoire de Rutshuru en Province du Nord-Kivu. En effet, les miliciens Nyatura (de la Communauté Hutu) se sont pris aux paysans identifiés comme appartenant aux communautés Nande et Hunde se trouvant dans la zone.

Des informations recueillies par le CEPADHO, les Nyatura se seraient livrés aux massacres des Nande à Kyaghala. Ces rebelles ont tué de manière ciblée plusieurs paysans rencontrés dans leurs champs entre 12 et 15h00, avant de kidnapper d’autres.  Le bilan encore provisoire de l’incursion des Nyatura à Kyaghala fait état de 3 paysans tués et 13 autres kidnappés. Les trois personnes jusque là retrouvées mortes ont été toutes identifiées comme Nande.

S’agissant des identités des victimes tuées, le CEPADHO a noté que les paysans morts sont notamment : Jackson Kisaliwa, âgé d’environs 45 ans, marié et père de 10 enfants; Kambale Mitesa, âgé d’au moins 35 ans, marié et père de 5 enfants; Doko Kitambala, âgé de 28 ans, marié et père d’un enfant. Il laisse derrière lui une femme enceinte. Toutes les 3 victimes ci-haut identifiées auraient été égorgées par leurs bourreaux. A en croire leurs membres de familles, ce sont les militaires FARDC alertés par les survivants qui ont retrouvés les morts.

Quant aux Nyatura traînant les 13 civils kidnappés ou portés disparus, ils auraient pris la direction de Nyanzale (12 km de Kyaghala) en passant par Malianga et Katwe. Cette Organisation qui condamne ce crime résultant de l’inteloreance ethnique, invite les Forces Armés à traquer  les Nyatura. Elle encourage les autorités à neutraliser immédiatement et définitivement ce groupe armé ainsi que d’autres qui alimentent la tension ethnique en ce lieu. Le CEPADHO rappelle qu’à la suite de l’insécurité récurente entretenue par les Nyatura, les FDLR et les May-May depuis les mois derniers dans cette contrée, nombreuses familles sont déjà déplacées de Kyaghala à Lusogha, Birundule, Mirangi et à Kanyabayonga.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse