Provinces de Tanganyika et Kasaï: Décontamination de dernières mines et restes explosifs de guerre

par -
0 211
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ce projet, financé à hauteur de 695.372 dollars américains, porte sur la décontamination de dernières mines et restes explosifs de guerre dans les Provinces de Tanganyika et Kasaï. Le contrat a été signé dans le cadre du Don Non Remboursable aux Micro-Projets locaux (APL) une maque de l’Empire du Japon.

Dans un communiqué de presse parvenu à l’Avenir, il est signalé que M. Hiroshi Karube, Ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo, a procédé, ce jeudi 16 mars 2017, à la signature d’un Contrat de Don, avec M. Gérard Kerrien, Directeur Pays de l’ONG Internationale «Mine Advisory Group» MAG en sigle.

Prenant la parole, l’ambassadeur Hiroshi Karube a d’abord rappelé le soutien apporté par l’Ambassade du Japon à cette Organisation en 2014 et 2015, dans le cadre des activités de déminage dans l’ex-province du Katanga. En outre, il s’est dit particulièrement heureux de la poursuite de l’appui à l’égard du MAG, qui est opérationnel depuis plus de dix ans sur le sol congolais.

Tout en rappelant les résultats positifs produits par le MAG comme la décontamination réalisée sur la route reliant les villages de Kabwela et de Kakuyu de l’ex-Katanga, M. Karube a souligné l’importance de continuer les activités de déminage dans cette région, compte tenu de l’étendue très vaste du territoire.

Pour rappel, l’Ambassade du Japon a financé les activités de la Norwegian People’s Aid (NPA) pour le déminage dans les provinces du Nord et du Sud-Ubangi en octobre 2016, et le projet de l’UNMAS pour le contrôle des armes à feu et des explosifs.

Cependant, dû à l’étendue très vaste du territoire, il reste encore un risque potentiellement non négligeable de danger de mines et de restes explosifs de guerre dans les zones qui n’étaient pas totalement couvertes par cette enquête. D’où la décision du Japon d’appuyer les activités du MAG dans ces deux provinces.

En effet, comme convenu dans le cadre de la sixième Conférence International de Tokyo sur le Développement de l’Afrique, TICAD, tenue au Kenya en août dernier, la stabilité sociale et la consolidation de la paix sont pour la coopération du Japon deux piliers prioritaires, non seulement dans la coopération en RDC, mais aussi au niveau africain.

« Je voudrais donc saisir cette occasion pour souligner que nous continuerons à travailler avec des partenaires nationaux et internationaux pour libérer ce pays de risque des mines », a dit M. Karube. Et de préciser que « c’est dans cette optique d’ailleurs, que nous avons financé en octobre dernier les activités de la Norwegian People’s Aid (NPA) pour le déminage dans les Provinces du Nord-et du Sud-Ubangi, et au début de cette année, le projet de l’UNMAS pour le contrôle des armes à feu et des explosifs ».

Par ailleurs, je voudrais rappeler l’importance de la sensibilisation pour la lutte contre les mines. Par exemple, la présentation faite par le MAG en août  2015 a permis aux participants de mieux comprendre l’importance économique et humanitaire des activités de déminage.

En guise de conclusion, M. Hiroshi Karube a rappelé l’importance de la sensibilisation pour la lutte contre les mines, et a invité le Directeur Pays du MAG et à son équipe à partager leurs expériences avec les autres partenaires nationaux et internationaux après achèvement de ce projet.

 

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse