Province du Sud-Kivu: Les limites de la nouvelle réserve naturelle d’Itombwe validées

par -
0 502
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Plusieurs experts de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), le Ministère de l’Environnement et Développement durable, ainsi que quelques partenaires Internationaux ont réfléchi, au cours d’un atelier de restitution des travaux cartographiques dans le secteur d’Itombwe, sur les mesures d’accompagnement du processus de protection de la réserve d’Itombwe qui, de l’avis des spécialistes, court un grand danger de la part des miniers et des braconniers. Cet atelier s’est clôturé vendredi 28 mai à Bukavu.

Selon le président du bureau de la coordination de la société civile, Descarte Mponge, les participants ont validé les travaux de limitation de cette réserve naturelle.

« Le massif d’Itombwe regorge de beaucoup d’espèces de faune et de flore, qui n’existent qu’au Congo. Il y a plus de trois-cent soixante espèces d’oiseaux qui n’existent qu’au Congo. Il y a des espèces d’arbres de couleurs jaune, bleue, rouge, qui n’existent qu’au Congo et qui méritent d’être conservés », a-t-il témoigné.

Il a aussi rappelé qu’en 2006, le ministre de l’Environnement avait pris un arrêté créant la réserve naturelle d’Itombwe. «Et, à l’époque déjà pris l’initiative de créer cette réserve. « Il y avait une menace des entreprises minières qui voulaient exploiter des minerais dans ce massif, pourtant très riche en biodiversité », a rappelé Descartes Mponge. Les organisateurs de ces assises en ont profité pour  sensibiliser et  rassurer la population locale quant à sa survie.

Rappelons par ailleurs que la forêt d’Itombwe a été érigée en Réserve Naturelle par arrêté ministériel du ministère de l’environnement et conservation de la nature. Elle fait désormais partie du patrimoine protégé du pays, compte tenu des potentialités qu’elle renferme en faune et en flore.

(Altesse Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse