Province du Nord-Kivu: Les combats entre FDLR et May-May font 10 morts à Kanune

par -
0 668
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est au total 9 FDLR et 1 May-May qui sont tombés sur le champ de bataille à Kanune, localité située à cheval entre les Groupements Tama et Ikobo à la limite entre les Territoires de Lubero et Walikale.

Selon les informations recueillies par le CEPADHO, ce sont les May-May (Union des Patriotes pour la Défense des Innocents) qui ont attaqués le village Kanune dans lequel se concentraient les FDLR-RUD (qui venaient de perdre nombreux de leurs bastions dont leur QG.de Mashuta).

L’attaque est intervenue aux environs de 4h00 locale et les combats se seraient arrêtés vers 9h00, les rebelles rwandais ayant décroché pour laisser la localité aux May-May. Outre les morts, les May-May annoncent avoir récupéré 4 armes AK et une PKM des FDLR.

Des sources sur places qui se confiées au CEPADHO font état de 5 blessés dans le rang des May-May. Ces blessés sont notamment: Kambale Justin (23 ans), Muhindo Justin (21ans), Katembo Clovis (18 ans), Roger Malikewa (21an) et Kamate Karbandika (33 ans).

Par ailleurs, cette Organisation a appris que d’autres affrontements entre les FDLR et les May-May/UPDI se seraient produits à Mukeberwa, en Groupement Itala, Territoire de Lubero. Jusque-là aucun bilan n’est parvenu au CEPADHO. Mais toujours est-il que le village de Mukeberwa serait tombé aussi entre les mains des May-May qui y ont attaqués et chassés les FDLR. Pour rétablir l’autorité de l’Etat dans ces entités, le CEPADHO recommande aux FARDC à y déployer leurs troupes et à y chasser toutes les Forces négatives.

Au sujet de l’arrestation de Ladislas Ntangazwe

Le CEPADHO a appris de l’arrestation mercredi 09 décembre 2015 à Nyanzale (Groupement de Mutanda, Chefferie des Bwito) en Territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu (RDC) de Mr Ladislas Ntangazwe, élément FDLR de grand renom parmi les genocidaires recherché par le Tribunal Pénale Internationale pour le Rwanda (TPIR) et les Autorités Rwandaise.

Cette Organisation félicite les Forces et Services des Sécurité Congolais pour cette arrestation d’un criminel de grand chemin et croit qu’elle contribuera énormément à la paix, la sécurité et la justice dans la Région.

Le CEPADHO estime cependant que c’est le moment pour l’Etat Congolais d’exiger la contre partie au Rwanda avant toute éventuelle extradition de Ladislas Ntangazwe vers son pays.

Pour cette Organisation, au nom de la réciprocité, elle exhorte qu’avant toute livraison de Ladislas au Rwanda, la RDC devrait obtenir de ce pays voisin l’extradition du Général déchu Laurent N’kunda ainsi que d’autres criminels recherchés par la Justice Congolaise en l’occurrence Jean-Marie Runiga, les Colonels Baudouin Ngaruye, Éric Badege  et Innocent Zimurinda toujours hébergé par le Rwanda.

Le CEPADHO rappelle qu’il est inadmissible que la RDC serve de chien de chasse ou de policier pour les autres États pendant que ceux-ci violent de manière flagrante les accords de coopération judiciaire, les pratiques et les conventions de bon voisinage.

(JMNK)

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse