Province du Nord-Kivu: Les ADF veulent simuler leur présence dans le triangle de la mort

par -
0 591
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La situation était de nouveau confuse à Mamiki et Tenambo à l’Est d’Oicha (Chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu), à 30 km au Nord de la Ville de Beni et à 3 km à l’Est de la route nationale n° 04. En effet, des terroristes ADF-NALU y ont fait incursion vers 17h00 locale, semant terreur et confusion. Ils s’étaient mis à attaquer la position des FARDC de Mamiki, avant de chercher à opérer un nouveau massacre des civils sur place ainsi qu’à Tenambo et Oicha.

Cette fois, les assaillants ont subi le revers: la coalition FARDC-FIB les a repoussés alors qu’ils tentaient de faire leur entrée à Oicha aux environs de 18h00 locale. Au cours de cette incursion, 2 civils ont trouvé la mort (dont l’un découpé à la machette par les assaillants vers Kalebia et l’autre tombé accidentellement sur une prière, dans sa fuite vers Tenambo),  3 combattants-ADF ont été tués et 3 autres capturés.

Dans le rang de la coalition FARDC-MONUSCO/FIB, on parle de 2 militaires-FARDC tombés sur le champ de bataille ainsi que 2 blessés dont  un casque bleu Malawite de la FIB.  Quant aux dégâts matériels, on déplore 2 gros véhicules remorques de marque Scania d’immatriculation kenyane (transportant des noix de palme) et 2 habitations complètement incendiés par les ADF. Ces hors la loi ont également pillé de fond en comble plusieurs boutiques à Mamiki, voire à Tenambo pendant qu’ils s’affrontaient.  Ils n’ont pas réussi à résister face à la puissance de feu de l’armée régulière congolaise appuyée par la FIB.

Pour quelles raisons ?

«Mais, pour quelles raisons les ADF sont-ils revenus à Mamiki- Tenambo-Oicha ?» L’analyse faite par le CEPADHO dégage 3 raisons fondamentales: Il s’agit du stratagème de l’ennemi pour déconcerter les FARDC et la FIB: ici, les ADF veulent démontrer à l’armée et à la MONUSCO qu’il ne faut jamais orienter les canaux vers leur bastion de Mwalika; Il s’agit pour les ADF de simuler leur présence dans le Triangle de la Mort (Mbau-Eringeti-Kamango) afin d’y retenir longtemps les FARDC et de detourner leur attention dans cet espace, pourtant vidé à plus de 80% de ces Terroristes. En effet, depuis la pression résultant de l’opération Usalama initiée le 14 mai par les FARDC pour traquer les ADF dans le Triangle de la mort, ceux-ci s’y sont soustraits pour leur Quartier Général actuel de Mwalika (au Sud, dans le Parc National de Virunga en Chefferie des Bashu); Il s’agit aussi d’actes de vengeance aux revers infligés à l’ADF au cours de premières journées d’opération vers Mwalika.

A ce sujet précisément, des sources informelles du CEPADHO présentaient jusqu’au soir de samedi dernier un bilan de 8 ADF tués et 23 capturés. Le matin de ce dimanche 31 juillet 2016, les FARDC auraient engagé militairement les terroristes à partir de 4h00 locale, indiquent de sources concordantes dans la zone. Pour ne pas empiéter à la discrétion voulue par l’opération en cours, on préfère ne pas dire d’avantage sur ce dernier point, en attendant la Communication formelle de l’armée.

En conclusion, le CEPADHO encourage les FARDC à rester sereine et à ne pas céder aux manoeuvres de l’ennemi ou de ses Alliés. Cette organisation encourage par ailleurs le Gouvernement à parvenir à Beni des renforts militaires en appui aux éléments engagés. Car, tout en marchant sur Mwalika, il faut garder le contrôle des Ville et agglomérations, des axes routiers ainsi que des Positions déjà conquises, afin que l’ennemi dans sa malice ne réussisse à semer la confusion ou à détourner l’attention.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse