Province du Kasaï: Lancement de la campagne agricole 2016-2017

par -
0 633
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

«Agriculture socle du développement, kasaien, engageons – nous dans la production agricole pour notre sécurité alimentaire », c’est sous ce thème  que la province du Kasaï place cette première campagne agricole.

Selon le ministre provincial en charge de l’Agriculture, le chemin  que la province du Kasaï se propose de prendre en lançant cette campagne consiste à engager une lutte pour la sécurité alimentaire, produire pour le Kasaï et commercialiser des excédents agricoles, de pèche et de l’élevage. A la faveur du démembrement, les dirigeants sont rapprochés de la population à la base, dont particulièrement celle des campagnes, Wilfrid Kumakinga rassure que les techniciens et ingénieurs agronomes du Kasaï s’exerceront désormais à l’écoute des communautés rurales, voir urbaines et répondront à leur demande d’appui pour l’amélioration des productions agricoles. Le centre agricole du Kasaï ‘’CAGK’’, site de Tshibuela Nshimba situé à une vingtaine de kilomètre au Sud-Est de la ville, dans la Commune de Mabondo a abrité la cérémonie de lancement de la campagne agricole 2016-2017 par le Gouverneur de province en présence du Président et du Vice-président de l’Assemblée provinciale du Kasaï, des députés et ministres provinciaux.

Le choix de ce site, explique le ministre, c’est un signe de ce que sera la stratégie du Gouvernement provincial d’encadrer la population pour mieux produire et commercialiser un produit propre. La cérémonie de ce jour s’est voulue une invitation lancée aux uns et aux autres à accroître la visibilité de l’agriculture familiale et des petits exploitants, mais aussi à adopter les systèmes de production durable pour assurer la sécurité alimentaire de la province du Kasaï, améliorer l’économie des ménages. Ainsi, Kumakinga Wilfrid a prévenu contre le déboisement abusif et non sélectif.

Pour le Gouverneur de province qui a lancé cette première campagne agricole, c’est une manifestation de la détermination du Kasaï de vivre non pas seulement du diamant, mais aussi du monde rurale.

Le droit à la santé et à la sécurité alimentaire sont garanties par la constitution. C’est donc un impératif pour chaque Gouvernement provincial d’organiser et d’accompagner les activités agricoles qui sous-tendent la sécurité alimentaire au travers de l’affermissement de trois grands piliers dont la disponibilité des aliments, l’accessibilité aux aliments et utilisation de ces derniers.

Marc Manyanga Ndambo note qu’après le démembrement, plusieurs défis sont à relever au Kasaï, mais le plus grand défi se retrouve d’abord dans le secteur agricole. C’est ainsi qu’autant de sites ont été identifiés : Tshibuela Nshimba est l’un de ces sites pilotes. Son choix n’est pas hasardeux, il n’a pas été  choisi par la province pour appauvrir les uns et enrichir les autres. La province du Kasaï n’a donc pas la prétention de se substituer aux paysans. Tshibuela Nshimba a une valeur pratique et pédagogique pour traduire la volonté du gouvernement provincial quand à l’implication de tous dans les activités agricoles en faveur de la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et le développement de la Province.

Le chef de l’exécutif provincial a publiquement félicité le Chef du village Tshibuela Nshimba et remercié le Chef de Groupement pour avoir compris la volonté du gouvernement provincial.

Selon Marc Manyanga, s’engager dans cette dynamique agricole, c’est donc trouver une alternative de réponse à l’historique, question du Président de la République Joseph Kabila Kabange : « Que sera Tshikapa après le diamant ?» ; lui qui avait déjà compris le caractère épuisable des ressources naturelles.

Le Gouverneur de province a appelé à l’implication de tous dans les activités agricoles pour faire de chaque citoyen du Kasaï un agriculteur.

Les bêches, les machettes et houes ont été distribuées aux agriculteurs par le Gouverneur de province après la ronde d’un vaste champ des maniocs sur le site du centre agricole du Kasaï, peu avant de recevoir les bottes de feuilles de maniocs de la part des agriculteurs.

(Lukengu Laurent/Tshikapa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse