Province du Haut Katanga: E. Ramazani satisfait de l’évolution positive de la situation sécuritaire

par -
0 332
E. Ramazani et C. Pande, VPM et gouverneur du Haut Katanga
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pièce maîtresse pour la sécurisation du pays, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité est toujours sollicité, mieux consulté pour ses stratégies qui ont fait école. C’est dans cette perspective qu’il a accordé une série d’audience hier mercredi 27 septembre 2017 aux différentes personnalités du pays. La première était le gouverneur de la province du Haut Katanga, Célestin Pande Kapopo, qui a été rencontrer le patron de la territoriale afin de lui faire le rapport de sa province de manière générale.

Au plan sécuritaire, le n°1 du Haut Katanga a affirmé que la situation est redevenue calme, grâce aux stratégies mises en place à l’initiative du VPM. Et pour cela, il a reçu les encouragements du patron de la territoriale, qui l’a exhorté d’œuvrer dans cette direction. « Je suis venu rendre compte à son excellence Monsieur le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, pour lui faire rapport de la situation qui se passe dans ma province. Il s’agit de la situation sécuritaire, économique et politique. On a fait un grand effort au niveau de notre province. Et ce, lorsqu’on sait qu’au départ, la situation sécuritaire était alarmante, avant de redevenue normale », dit-il, avant de renchérir que nous luttons pour qu’il y ait du calme. Il nous a donné une réponse d’encouragement pour une grande province comme le Haut Katanga.

Le VPM n’a fait que m’encourager, précise-t-il, car depuis que je suis là, la province est entrain de bouger. Nous sommes les enfants des Joseph Kabila, l’homme qui a prôné la révolution de la modernité. Nous sommes entrain de réhabiliter les routes, d’électrifier la province, etc. Cela n’a fait qu’encourager le VPM entant que responsable du ministère de l’Intérieur, il n’a fait que nous encourager.

Par la suite, Emmanuel Ramazani Shadary a ouvert les portes de son cabinet au Caucus des députés de la province du Maniema, qui a soumis au patron de la sécurité nationale les préoccupations de leur province, notamment celle lié à la situation sécuritaire encore une fois menacée. D’après l’honorable Manara, président du Caucus, le VPM qui connait cette situation, a promis que les mesures urgentes seront prises pour mettre fin à l’insécurité qui se vit au Maniema.

« Nous avons sollicité et obtenu l’audience auprès du VPM au sujet de la question principale de l’insécurité qui règne ces derniers temps dans la partie sud de la province du Maniema. L’autorité est très sensible par rapport à la question, elle maîtrise très bien la situation », a indiqué le président du Caucus, avant d’ajouter qu’il nous a suffisamment éclairés, nous sortons très satisfaits par rapport aux réponses qu’il nous a données.

Bientôt, soutien-t-il,  il va nous faire savoir les mesures urgentes qui seront prises. Raisons pour laquelle nous appelons la population du Maniema, que ça ne sert à rien que nous puissions nous entretuer entre nous. Nous demandons à ces jeunes qui ont pris les armes, peut-être pour revendiquer leurs droits, de les déposer. Et pouvoir attendre la solution qui sera donnée par l’autorité. Parce que le chef de l’Etat et le Gouvernement sont sensibles par rapport à cette question.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse