Promotion et protection des droits de la femme

par -
0 1259
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Rdc : validation du 1er rapport étatique sur le « Protocole de Maputo »

Relatif à la promotion et protection des droits de la femme, ce protocole ratifié par la Rdc en 2008, exige à chaque pays signataire de produire périodiquement des rapports étatiques. En retard, la Rdc présente son tout premier rapport, lequel sera cumulé, c’est-à-dire combinant le rapport initial et le rapport périodique. Le document a été validé à l’issue d’un atelier tenu vendredi dernier à Kinshasa. C’était sous le patronage de Mme la ministre de la Femme, Famille et Enfant qui attend le présenter au Gouvernement pour endossement, avant sa soumission à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples au cours de sa session de 2016.

Ayant ratifié depuis juin 2008 le Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatifs aux droits des femmes en Afrique, dit « Protocole de Maputo », la Rdc est tenue à soumettre tous les deux ans, un rapport étatique sur les mesures législatives, judiciaires, administratives et autres prises. Ce, en vue de la réalisation totale des droits et libertés contenus dans ledit Protocole.

Cependant, depuis sa ratification, la Rdc n’a présenté ni le rapport initial, ni de rapport périodique. C’est ainsi que dans le souci de se conformer aux engagements souscrits librement par l’Etat congolais, le Premier ministre Matata Ponyo s’est impliqué personnellement, en mettant à la disposition du Ministère de la Femme, Famille et Enfant, à travers la Cellule d’études et de planification de la promotion de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant (CEPFE), un appui financier conséquent pour l’élaboration du rapport initial et du premier rapport périodique étatique de la Rdc sur le protocole de Maputo.

Grâce à cet « appréciable appui du Gouvernement », a-t-on souligné, le processus de ce rapport a pu franchir différentes étapes : le lancement du processus par Mme la ministre de la Femme, Famille et Enfant ; l’organisation d’un atelier de formation des experts sectoriels chargés de la collecte des données ; la collecte des données au niveau central et provincial et la consolidation des données et la rédaction du draft préliminaire du rapport.

Le rapport validé à l’issue d’un atelier

C’est donc ce vendredi 11 décembre 2015, à l’issue d’un atelier tenu à Kinshasa, que ce draft préliminaire du rapport élaboré par des experts des ministères sectoriels, sous la conduite de Mme la ministre de la Femme, Famille et Enfant, est passé à sa validation. Cet atelier n’a connu que deux parties. La première consacrée à la cérémonie officielle, et la seconde était technique.

Tout a débuté par le mot de circonstance du coordonnateur national de la CEPFE, le professeur Mangalu Mobhe Agbada qui a également, dans la deuxième partie de l’atelier, procédé à la présentation de ce rapport sur le Protocole de Maputo à l’intention des participants. Il a expliqué le cadre légal de mise en œuvre du Protocole de Maputo (instruments juridiques internationaux et régionaux, la Constitution de la Rdc de 2006, les lois nationales, les politiques et programmes de mis en œuvre) ; les structures et mécanismes ; le processus de préparation du rapport, la mise en œuvre du rapport en Rdc, etc.

Un rapport attendu pour son endossement au Gouvernement

La ministre de la Femme, Famille et Enfant, Mme Lucie Kipele Aky Azua été représentée à cet atelier par la directrice de cabinet, Mme Godelive Kamango Mapala. Celle-ci, faisant la lecture du mot de circonstance de son chef, a indiqué que Mme la ministre attendait impatiemment ce rapport. Elle le présentera au Gouvernement pour son endossement, avant sa soumission à la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples au cours de sa session de 2016.

Mme Godelive Kamango a appelé les participants à un travail assidu afin, a-t-elle souhaité, de produire un rapport qui reflète les avancées réalisées par la République démocratique du Congo en matière de la promotion et de la protection des droits de la femme dans tous les secteurs de la vie nationale ».

(Lepetit B)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse