Promotion du système éducatif congolais: L’Institut BU au plateau des Bateke réclame une bibliothèque scolaire

par -
0 579
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme la majorité d’écoles en RDCongo, l’Institut pédagogique Bu, au Plateau des Bateke, à l’Est de la ville-province de Kinshasa, connaît un manque criant de bibliothèque scolaire. Ainsi donc, son préfet des études, M. Imbe Bukansia, lance-t-il un appel pathétique au Gouvernement de la République et aux partenaires au développement pour la mise en place de cet outil indispensable pour l’encadrement des élèves dans son établissement.

Situé au Plateau des Bateke, au village BU, à environ 100 km du centre-ville de Kinshasa sur la Route nationale n°1 en allant vers la province du Bandundu, non loin avant la célèbre frustrante rivière Maï-Ndombe, dans la commune de Maluku, l’Institut pédagogique Bu est une école conventionnée catholique. Il est fréquenté par plus de 600 élèves, notamment du niveau primaire, du cycle secondaire complet et des humanités, et organise en son sein l’option pédagogique.

Cependant, l’Institut Bu éprouve un manque criant de bibliothèque scolaire. Pour son chef d’établissement, le préfet Imbe Bukansia, l’Institut Bu a, aujourd’hui plus que jamais, grandement besoin de cet outil indispensable pour un bon encadrement des élèves et l’amélioration qualitative de la formation.

Ainsi lance-t-il un appel au Gouvernement de la République, aux différents partenaires du secteur de l’éducation en Rdc, et à toute personne tant physique que morale et animée de bonne foi, de venir en aide aux élèves de l’Institut Bu, notamment, par la mise en place d’une bibliothèque scolaire (voire numérique) au sein de cet établissement scolaire.

Il est donc souhaitable que les élèves aient large vue des matières dispensées, étant appelés un jour à être compétitifs dans la vie pratique. Plus on lit, plus on alimente la créativité et l’imagination, affirme-t-on en pédagogie.

De l’importance d’une bibliothèque scolaire

Selon un spécialiste, la bibliothèque scolaire offre l’avantage d’exposer des documents écrits, dont le livre, en un lieu accessible à un plus grand nombre, et de les rendre disponibles pour tous. Pour le personnel enseignant et pour les enseignés, la bibliothèque scolaire permet de trouver des précisions aux mots nouveaux.

Et, en tant qu’outil, cela oriente les chercheurs grâce à la richesse des références des ouvrages et son accessibilité pour tous. A ce titre, la bibliothèque scolaire est une source de données pour quiconque y accède.

La conséquence directe du manque de cet outil est donc l’inefficacité relative du système éducatif congolais. Car, dépourvu de base de données et de références, l’enseignement sera quelque peu imprécis ou incorrect, et les recherches scientifiques par conséquent, inexistantes.

En outre, le manque de bibliothèque scolaire est un frein au développement intellectuel, dû notamment à la disette de goût de la lecture.

Quand la bibliothèque se vivifie en Rdc

Comme personne ne l’ignore à ce jour, la bibliothèque scolaire commence à se vivifier en RD Congo. Ce, grâce aux efforts combien salutaires, du ministre de tutelle. Et la mise en place de la bibliothèque (scolaire) numérique en est l’un des projets les plus pressants.

Chaque année, des lots importants d’ouvrages sont mis à la disposition des écoles, pour revitaliser les bibliothèques scolaires. Il est donc souhaitable que les organisateurs, les promoteurs et gestionnaires d’écoles tant privées que publiques, pensent à redonner la vie à la bibliothèque scolaire. Cela, pour que le fardeau ne soit pas seulement relégué au ministère de tutelle.

L’on remarque néanmoins que dans de rares écoles de la capitale où l’on puisse la trouver, la présence d’une bibliothèque scolaire fait donc penser à une politique de partenariat entretenu par l’école, en vue de son rayonnement.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse