Promotion de l’agriculture familiale: La « Charte paysanne électorale », une année déjà

par -
0 292
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Toute une année s’est écoulée aujourd’hui depuis que les leaders paysans, délégués de trois faîtières nationales des Organisations paysannes de la République démocratique du Congo avaient produit, adopté et lancé leur « Charte paysanne électorale ». Ce document est considéré comme un code de conduite des paysans producteurs agricoles congolais, pour des prochaines échéances électorales, en vue d’obliger les politiciens à promouvoir l’agriculture familiale.

Cette « Charte paysanne électorale » devrait en principe être portée à la connaissance des futurs candidats aux différents niveaux des échéances électorales en Rd Congo, qui auront à solliciter l’électorat des paysans (70 % de la population congolaise). Elle était lancée à l’issue de la table-ronde sur l’agriculture familiale tenue à Kinshasa du lundi 14 au mercredi 16 mars 2016.

Et, en fonction de leurs différents constats, les leaders paysans producteurs agricoles congolais s’étaient engagés au cours de cette occasion, à mener des actions concrètes de nature à promouvoir l’agriculture familiale en Rdc. Lesquelles actions sont prévues en direction des producteurs agricoles eux-mêmes et de leurs organisations paysannes, et à l’endroit des pouvoirs publics et d’autres opérateurs non étatiques intéressés par la promotion de l’agriculture familiale.

ils avaient également  élaboré et adopté un « Acte d’engagement citoyen » devant régir les relations de partenariat entre les communautés locales et les potentiels opérateurs sociopolitiques soucieux d’apporter un appui à la promotion de l’agriculture familiale, dans les milieux concernés.

Signalons en outre que cette table-ronde sur l’agriculture familiale était organisée par le Comité national pour la promotion de l’agriculture familiale (CNPAF-Rdc), incluant en son sein les trois faîtières nationales des organisations paysannes, à savoir la CONAPAC, l’UNAGRICO et la COPACO, en collaboration avec  la Coalition contre la faim (CCF) et l’Alliance AgriCongo avec le soutien financier du Fonds belge de sécurité alimentaire de la Coopération belge (DGD).

Ces assises avaient gravité autour du thème : « Agriculture familiale : enjeu électoral en Rdc ». Elles visaient justement à contribuer au renforcement de la prise de conscience des masses paysannes de leur poids politique en vue d’influer sur l’engagement des (futurs) dirigeants politiques du pays à la promotion de l’agriculture familiale dans son rôle économique, social et environnemental et ses apports incontournables dans la sécurité et la souveraineté alimentaires de la Rdc.

Des objectifs de la « Charte paysanne électorale »

A savoir que les paysans constituent une masse électorale très importante (estimé à plus de 70 % pour tout le pays). La « Charte paysanne électorale » a donc vocation de régir les relations entre toutes les organisations paysannes de la Rdc et leurs relations avec les autres acteurs sociopolitiques au cours de cette période électorale dans le pays.

Elle poursuit donc multiples objectifs, dont celui de renforcer la prise de conscience du paysan, quant à la portée de son pouvoir sur les mandats électoraux ; consolider la solidarité paysanne dans l’exercice effectif de son influence sur l’électorat ; et d’obtenir l’adhésion des candidats aux élections à la réalisation effective des objectifs de promotion de  l’agriculture familiale.

En plus, guider et orienter le dialogue entre l’agriculteur familial et un candidat aux élections ; et d’encourager les prétendants issus de la masse paysanne à se porter candidat aux différents niveaux des élections afin de la représenter et défendre les intérêts paysans dans les structures de prise des décisions.

Mais aussi, d’obtenir l’adhésion et l’engagement des paysans à influencer sérieusement les futurs décideurs sur la nécessité de soutenir et promouvoir l’Agriculture familiale ; et enfin, d’amener la communauté paysanne à soutenir les idées, la vision et les actions énoncées par un candidat en faveur de l’Agriculture familiale et en faire le suivi et l’évaluation.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse