Projet Inga III: Les revendications de la Société civile

par -
0 630
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après Inga 1 et Inga 2, le Gouvernement de la République s’apprête à lancer le Projet de construction du barrage d’Inga 3 basse-chute, d’une capacité de 4.800 Mw. Le coût pour la réalisation de ce projet oscille autour de 12 milliards Usd. Et un consortium privé (ou développeur du projet) se chargera de la construction du barrage ainsi que d’autres infrastructures sur le site.

Pour le Gouvernement, c’est la première phase de l’aménagement du Grand Inga (complexe énergétique d’une capacité de 40.000 mégawatts dans la province du Kongo central) en une série de projets hydroélectriques.

La Société civile quant à elle, ne s’est pas mise à l’écart du Projet Grand Inga (développement du site d’Inga, de 3 à 8, pour plus de 100 milliards Usd) auquel dépend absolument la vie de toute la population congolaise. Elle s’y est impliquée sérieusement malgré des difficultés rencontrées. Ce, à travers le Projet d’appui au plaidoyer pour l’accès inclusif à l’énergie, financé par la Fondation OSISA (Open society initiative for southern Africa).

C’est dans ce cadre que la Société civile mène des plaidoyers en diverses directions pour que ce projet Inga 3 Bc profite plus à la population congolaise. Voilà pourquoi, fait-elle pression pour avoir une représentation au sein du Comité de facilitation du site d’Inga (CEFI).

En effet, la Société civile dénonce que ce projet Inga 3 Bc a une vocation commerciale et non sociale. Ainsi, estime-t-elle que les 1.000 Mw destinés à la population sont encore insuffisants et réclame qu’ils soient augmentés jusqu’à 50 % des 4.800 Mw du projet Inga 3, au besoin de la population.

Les cinq revendications phares de la Société civile

A l’issue d’un atelier, les acteurs de la Société civile ont formulé un certain nombre de recommandations au Gouvernement de la République, à prendre en compte avant de lancer le projet Inga 3 Bc. Entre autres, d’indemniser les populations affectées par la construction des barrages Inga 1 et Inga 2, et aussi, celles qui seront affectées par la construction du barrage Inga 3.

Aussi, réclament-ils une participation totale de la Société civile et des communautés locales dans toutes les phases du projet. Que les populations concernées soient également informées en temps réel de tout ce qui se fait dans la mise en œuvre du projet.

La Société civile exige surtout des études complémentaires au préalable (dont les études d’impacts environnementaux et sociaux) avant le démarrage du projet, et cela, jusqu’à Inga 8. Elle encourage également le Gouvernement à développer beaucoup plus de micro-barrages, barrages à taille moyenne, et d’autres énergies renouvelables.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse