Projet carnet de santé scolaire

par -
0 648
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les parents d’élèves s’interrogent sur la destination de leur cotisation

  • Plus de 5,4 milliards de FC porté disparus, tandis que l’ancien Proved muté ailleurs

La réforme des structures scolaires en République Démocratique du Congo a ses mérites et ses déboires. Depuis l’année scolaire 2014-2015, les ministères provinciaux de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, EPSP/Kinshasa et Katanga ont mis en place un projet dit Carnet de santé scolaire.

Ce projet a-t-on appris est conçu est expérimenté dans les deux provinces pour première expérience, piloté essentiellement dans les provinces, Ville Province Kinshasa et ex Katanga.

A en croire les sources crédibles, l’année passée le projet a été suspendu sans une raison valable ce, après avoir récolté à chaque élève pour la Ville de Kinshasa, une somme de 3500Fc, sur 18.000 élèves. Le montant apprend-t-on a été encaissé par l’ancien Proved de Kinshasa qui a été muté pour Lubumbashi. Il faut dire que le dossier du carnet de santé scolaire concerne la détection auprès des élèves des troubles d’apprentissage, les talentueux pour une meilleure orientation ; les antécédents médicaux, le problème buccodentaire etc.

Partant e cette initiative mis en place à travers le projet carnet de santé scolaire a été salué par les parents desdits élèves. Une initiative louable.

Par ailleurs, pour cette année scolaire, une autre collecte a été faite et continue a être faite. Cette fois-ci, l’on perçoit sur chaque élève une somme de 3000 Fc, pour la province de Kinshasa. Cependant, la mise en exécution dudit projet tarde et inquiète bon nombre de parents qui s’interrogent sur la destination de plus de 5,4 milliards de FC perçu auprès des élèves depuis l’année passée. Et cette année, comme rien n’est fait, ce projet suscite d’interrogation quant à la faisabilité et de son opportunité auprès des élèves qui continuent à payer « Le Projet Carnet de santé scolaire ».

En outre, cette année, il semble que l’argent de ce Projet est géré par le ministère provincial des finances pour la Ville de Kinshasa et que plusieurs services seraient intéressés quant à ce. A savoir le ministère provincial de l’environnement, le ministère de la santé à travers le Programme national de la Santé Scolaire et Universitaire et l’EPSP.

Dans cet imbroglio, les parents ne cessent de s’interroger sur plusieurs questions, dont la destination antérieure de la somme perçue l’année scolaire 2014-2015 et la faisabilité de poursuivre le même projet pour l’année scolaire 2015-2016 sans en connaitre les tenants et aboutissants du projet.

Toutefois, l’opinion nationale ne cesse de se demander l’importance du ministère provincial de l’environnement dans un projet de santé. La même source affirme que ce ministère provincial serait intéressé dans le sens de pousser les élèves à planter chacun une plante dans la lutte contre la déforestation. (Dossier à suivre)

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse