Programme « Initiatives à Résultats Rapides » en Rdc: La BAD encourage la Rdc à mettre en œuvre les recommandations

par -
0 435
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Directeur de cabinet du ministre d’Etat en charge du Plan, a lancé hier, dans un hôtel de la place, l’atelier axé sur les initiatives de la gestion rapide (IRR), en remplacement de son chef. C’était en présence de M. Sylvain Maliko, Représentant Résident de la Banque africaine de développement (BAD), et de la communauté des pratiques de gestion accès sur le résultat. Au cours de cet atelier, des acteurs de développement constitués des représentants des services de l’administration publique, des parlementaires et des acteurs non étatiques variés, sont appelés à réfléchir sur ces Initiatives à Résultats Rapides (IRR). Et ce, parce que les populations expriment des attentes de plus en plus fortes par rapport aux impacts des programmes de développement que la BAD initie. Soulignons que cet atelier s’inscrit dans la suite des consultations organisées par la BAD, avec pour objectif spécifique, des actions de développement en 100 jours ou « initiatives à résultats rapides ». Elle s’inscrit également dans le contexte de l’initiative « L’Afrique pour les résultats », programme d’importance du projet « communauté africaine de pratique (AfCop) ».

« Nous avons le devoir de relever ensemble le défi de la promotion de la clôture des résultats, dans nos actions et pratiques, afin de servir de modèles à ceux à qui nous offrons des services », indique Sylvain Maliko, qui ajoute que les besoins en matière de développement sont si énormes que nous devons tirer le maximum de résultats avec le peu de ressources dont nous disposons.  Dans le même temps, renchérit-il, nous avons la lourde mission de mobiliser davantage de ressources internes pour financer le développement du continent, apporter plus de réponses aux attentes croissantes des populations du fait de la pression démographique et des fortes aspirations à un mieux-être, mais aussi réduire progressivement et rapidement notre dépendance par rapport à l’aide internationale. Dans cette perspective, la mise en œuvre de la feuille de route convenue avec les membres de l’AfCop, est un impératif. Par conséquent, la banque encourage la Rd Congo à s’investir pleinement dans la mise en application des recommandations qui seront adoptées au cours de cet atelier.

Un monde en perpétuelle mutation

Pour sa part, le Directeur de cabinet, représentant le ministre d’Etat en charge du Plan, a indiqué que face à un monde en perpétuelle mutation et ouvert à toutes opportunités malgré les contraintes qui peuvent ralentir son évolution en érigeant des barrières pas toujours facile à franchir, sans oublier les crises économiques et politiques récurrentes, le défi qui se pose au Gouvernement à savoir, créer les meilleurs conditions de vie pour l’ensemble des citoyens et pour les couches les plus vulnérable en particulier se heurte le plus souvent à l’esprit attentiste et routinier.  C’est dans ce cadre qu’intervient le lancement du processus de la Gestion axée sur les résultats avec comme corolaire l’approche des Initiatives à résultats rapides (IRR), instituées par la Communauté congolaise de pratiques de la gestion axée sur les résultats de développement (Cop-RDC/GRD.

De manière concrète, cet atelier vise à renforcer les capacités de suivi et d’évaluation des structures impliquées dans ce processus en moyen d’actions pour des résultats rapides ; permettre aux structures impliquées d’aller au-delà du simple suivi pour analyser les progrès vers les résultats escomptés ; assurer une appropriation effective du dispositif d’évaluation par les acteurs clé à travers des formations idoines, etc.

Soulignons  que l’approche de la gestion axée sur les résultats s’est imposée au cours de la dernière décennie comme une réponse aux défis que doivent relever les pouvoirs publics face aux exigences légitimes des citoyens pour une plus grande transparence dans l’utilisation des ressources publiques et, donc gage de la bonne gouvernance. Le Dircab a terminé par encourager les participants à mettre à profit pour renforcer cette expérience d’apprentissage.

En passant, disons que dans son mot de bienvenu, le président de la Communauté congolaise de pratiques de la gestion axée sur les résultats de développement (Cop-RDC/GRD, M. Théo Kanene a salué tous ceux qui se sont joints à cette initiative. Pour lui, la vision est d’améliorer les conditions de vie de la population et a pour ambition d’être une plate-forme pour l’échange des connaissances et d’expérience. En plus, il veut être un acteur majeur dans la réalisation des programmes de la transformation de l’Afrique.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse