Processus électoral: Les jeunes Kinois exhortés à s’approprier le processus électoral

par -
0 930
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au cours d’une journée d’échange organisée par le Conseil Provincial de la Jeunesse (Cpj), à l’Eglise Sang Précieux de Matongé, dans la Commune de Kalamu, Jean Baptiste Ndundu, membre de l’Assemblée Plénière de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) en charge du suivi du cadre de concertation « Jeunes et Groupes spécifiques », a exhorté les jeunes réunis à s’approprier le processus électoral en tant que candidats, électeurs ou électrices.

Il a, dans son intervention, fait un état des lieux du processus électoral en cours depuis l’installation de l’actuelle Ceni jusqu’aujourdhui ainsi que les différents cadres de concertation organisés en son sein. Il a mis un accent particulier sur les élections locales qui permettent l’installation de l’autorité de l’Etat et à préparer l’élite politique de demain dans la gestion de la chose publique au niveau de la base.

De son côté, le président provincial des jeunes de Kinshasa, Rodolphe Mafuta a salué l’implication de la Ceni à cette initiative des journées d’échange sur le processus électoral, qui va susciter l’intérêt et la participation citoyenne des jeunes en ces termes : « Fidèle à sa mission, le Conseil Provincial de la jeunesse en collaboration avec le Conseil Communal de la Jeunesse de Kalamu a choisi de mener un débat public entre les jeunes et l’institution d’appui à la démocratie autour des mécanismes de renforcement de la participation populaire à l’exercice du pouvoir, l’approfondissement des valeurs démocratiques dans la société et la participation des jeunes dans les sphères publique et politique de notre pays surtout au niveau local. Car, il a été constaté qu’au niveau local en République Démocratique du Congo, la gouvernance recèle plusieurs défis dont : le manque de légitimité des dirigeants locaux, le manque de participation des acteurs, la faible transparence et l’absence de redevalibilité dans la gestion des affaires publiques, l’inefficacité de l’action publique ».

Les fidèles de la paroisse Catholique Cathédrale Notre Dame du Congo conscientisés sur le processus électoral.

Initiée par la Commission Paroissiale Justice et Paix de la Paroisse Notre Dame du Congo(Cpjp), la journée d’information électorale sous les couleurs d’une Tribune d’Expression Populaire, a porté sur l’Etat des lieux du Processus électoral et les procédures de dépôt de candidatures pour les élections provinciales. Pendant trois heures, les échanges se sont focalisés essentiellement sur la faisabilité de l’opération de réception et traitement des candidatures, les activités pré-électorales et les défis de mise en œuvre du Calendrier électoral global.

Des échanges houleux, à boton-rompu, le plus souvent étayées d’exercices illustrés, ont permis aux participants, tous habités d’une grande curiosité sur les quaestions électorales, de mieux cerner les tenants et aboutissants du processus électoral en cours. Pour plusieurs, la Ceni devrait multiplier ses sorties de mobilisation et de sensibilisation afin de préparer les candidats potentiels et les électeurs à affronter raisonnablement les échéances électorales en cours.

Le curé de la Cathédrale pour un processus électoral apaisé, démocratique et crédible

« Dieu Toussant, nous te recommandons le processus électoral, la Commission électorale nationale Indépendante qui en a la charge et toute la population congolaise afin que chacun joue son rôle dans le respect des normes », a déclaré le curé de la paroisse, l’Abbé Jean-Paul Lwanga .

Aussitôt, le président de la Commission Paroissiale Justice et Paix, M. Paul-Emmanuel Bufalou, a rappelé à l’attention des fidèles présents, le message lancé le 27 juin 2014 qui stipule : « A nos fidèle catholiques en particulier ,de se rappeler que ,comme sel de la terre et lumière du monde , ils ont une grave responsabilité de participer activement au processus électoral et de s’engager pour sa réussite » et au point 15 « redisant notre ferme volonté d’apporter notre contribution pour protéger la nation et travailler au bien être intégral de la population congolaise, nous accompagnerons ce processus électoral par l’éducation civique et électorale. Et par notre commission justice et paix, nous apporterons notre contribution pour la réussite du processus électoral dans le respect de la constitution ». Faisant suite aux Tribunes d’Expression Populaire organisées l’année passée dans les différents doyennés de l’Archidiocèse de Kinshasa par la Commission Diocésaine Justice et Paix et en prévision du début de l’opération de réception et traitement des candidatures pour la députation provinciale par la Commission Eléctorale Nationale Indépendante, la Commission Paroissiale Justice et Paix de la Cathédrale Notre Dame du Congo (Cpjp/Cndc) a adressé son invitation à l’expertise de la Ceni pour entretenir les fidèles catholiques de Notre Dame du Congo.

La Ceni est prête à lancer l’opération de réception et traitement des candidatures aujourd’hui

Les échanges dans la grande Salle de la Paroisse Notre Dame du Congo ont réuni les responsables des Commissions paroissiales (Commission des intellectuels, membres des communautés ecclésiales vivantes de base, les amis du Rosaire, Motema Mosantu, le Renouveau charismatique, la Liturgie, Catéchèse, les Jeunes). Une soixantaine des fidèles pour s’enquérir à la source de l’évolution du processus électoral en République Démocratique du Congo. Deux principaux orateurs étaient au rendez-vous à savoir, Délion Kimbulungu, Conseiller principal en charge de la Communication et Maître Pacifique Nkunzi, expert attaché à l’Assemblée Plénière dans le cadre du suivi du Comité de Liaison entre la Ceni et les Partis politiques.

Avant l’étape des échanges, Maître Nkunzi a présenté à l’assistance la configuration réelle par une simulation d’un Bureau de Réception et de Traitement des candidatures en explicitant le rôle de chaque membre qui le compose.

Le Secrétaire de la Commission, Pontien Tubajike a au nom de tous les participants à l’intention de l’assistance quelques recommandations adressées à la Ceni, aux futurs candidats et aux fidèles en appelant à chacun de jouer convenablement son rôle pour un aboutissement heureux du processus électoral dans notre pays et ainsi améliorer la gouvernance du pays en général et à la base particulièrement.

C’est par un échange pour éclairer la lanterne des participants sur quelques points du calendrier, des procédures dans les Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (Brtc) et du processus électoral que la conférence a pris fin. Cette série de conférences va se poursuivre, a promis l’Abbé Jean-Paul Lwanga.

(Yassa/Ceni)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse