Processus électoral: Le MLDC prêt à aller aux élections

par -
0 186
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les   cadres du Mouvement pour la Libération de la Démocratie  et le Développement du Congo (MLDC), réunis autour de leur président national, Jean-Marie Moanda, ont organisé une réunion ordinaire  pour débattre sur des questions d’actualité de l’heure, le samedi 28 avril dernier au siège du parti dans la commune de Kinshasa. De cette réunion, il ressort qu’ils soutiennent la tenue des élections le 23 décembre 2018 et sont prêts à se mobiliser.

Dans  sa déclaration à la presse M. Jean-Marie Moanda a déclaré ce qui suit: « nous savons déjà que nous sommes dans le processus électoral. Un processus qui est en dents de scie, car nous avons appris  des foyers de tensions à l’Est pour simplement gêner la tenue des élections, des bouviers à Bukanga-Lonzo et Kenge, … », dit-il, avant de citer l’anéantissement des miliciens Kamuina Nsapu au Kasaï, suivi le forum sur la paix et le développement de l’espace Kasaien, … Curieusement, il y a deux semaines écoulées, l’on a appris des arrestations des chefs coutumiers  qui ne veulent pas payer des amandes des 250.000 et 300.OOO Francs congolais et des chèvres, pendant que le forum avait déjà posé les bases d’un développement durable.

Ce processus électoral est en dents de scie, avec des problèmes que présentent la machine à voter, la majorité de l’opposition  ne l’a pas acceptée, la loi électorale étant indigeste,  la Cour constitutionnelle a déclaré que cette loi sera appliquée dans toute son intégralité. Et pourtant, la Cour constitutionnelle devrait observer  que cette loi est anticonstitutionnelle. Et de croire que malgré la démission des magistrats, la Cour constitutionnelle n’a pas été touchée, cela nous a surpris. Voilà qui prouve que ce processus électoral est vraiment compliqué. De l’autre côté, la CENI veut faire le passage en force avec la machine à voter. Mais pour nous le MLDC, nous sommes déjà préparés pour aller aux élections  depuis 2016. « Nous dans la plate-forme des Compagnons pour la Démocratie au Congo, nous nous implantons dans toute la République, nous somme déjà au Katanga, à Mbuji-Mayi, au Kasaï Central, à Lomami, à Kwilu », dit-il, avant d’ajouter que nous nous préparons pour arriver à avoir  une caractéristique  véritablement nationale. Dès  qu’on nous dit d’aller aux élections, nous sommes prêts, mais il ya une inquiétude de notre part par rapport à des signaux négatifs que l’on  voit sur terrain. Si nous refusons la machine à voter, c’est pour éviter la tricherie.

(MLDC)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse