Processus électoral: La délégation sud-coréenne à la rescousse de la Ceni sur le plan technique

par -
0 721
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En provenance de la Corée du Sud, les experts coréens ont foulé le sol congolais le jeudi 19 mai, accueillis par  le Rapporteur adjoint Onésime Kukatula Falash, qui était accompagné de Mme Elodie Ntamuzinda, en charge de suivi des partis politiques, puis de M. Jean-Baptiste Ndundu, en charge du cadre de concertation des jeunes et des Groupes spécifiques.  La délégation coréenne est venue à la rescousse de la Commission Electorale Nationale Indépendante en appui avec les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication dans le processus électoral en RDC.

La Corée du Sud apporte son expertise à la Commission électorale nationale indépendante avec l’introduction de nouvelles technologies de l’information et de la Communication, afin d’élaborer le fichier électorale et que la proclamation et promulgation des résultats ne traine pas en longueur, après les scrutins.

Kim Young-Hi, en séjour de travail en RDC en sa qualité de président de la Commission électorale nationale de la Corée du Sud( NEC) et Secrétaire général de l’Association mondiale des organes de gestion des élections (A-WEB), a eu une séance de prise de contact, depuis vendredi 20 mai 2016, avec son collègue congolais Corneille Nangaa. Le Coréen a conduit une forte délégation d’experts qui viennent en appui aux techniciens de la Ceni et leur séjour de travail prévoit essentiellement des séances de travail en profondeur avec les 13 membres de la Ceni ; les travaux techniques avec le  Centre National de Traitement (CNT) de cette institution d’appui à la démocratie et enfin, le partage d’expérience avec leur directeur de Télécommunication.

Par ailleurs, la délégation de l’Association mondiale des organes de gestions des élections prévoit également des séances de présentation des civilités avec les parties prenantes au processus électoral, parmi lesquelles le président de l’Assemblée nationale et celui du Sénat ; le Premier Ministre et Chef du gouvernement et les leaders de la société civile, apprend-t-on.

Il faut dire que cette délégation conduite par Monsieur Kim Young-Hi est accompagnée par messieurs Wone Jun-Hui, Kil Young Tak, Cho Sung Rae, Han Wook Jun qui sont des experts, puis d’une interprète Madame Myoung Hye-Young. Ce groupe d’experts ont une semaine de travail avec les techniciens congolais de la Ceni. A en  croire le chef de la délégation Kim Young-Hi qui précise : « Nous sommes venus pour proposer et expliquer nos technologies afin d’élaborer le fichier électoral biométrique et vérifier l’identité de chaque électeur sur base des données au bureau de vote. L’objectif est d’assurer le vote électronique », a-t-il déclaré.

Du renforcement des capacités de techniciens congolais

Avec la délégation congolaise, les coréens ont eu des discussions suffisantes pour expliquer leur programme, notamment celui de renforcement des capacités du personnel de la Commission électorale nationale indépendante. C’est à juste titre que le chef de la délégation a souligné qu’ils sont toujours ouverts  à des propositions. Le même vendredi, les experts coréens ont expliqués leurs concepts pour l’amélioration du processus électoral en République démocratique du Congo.

« Nous avons parlé de l’introduction des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication dans le processus électoral en RDC qui demande de tenir compte de la culture locale. C’est le cas du Kenya et de la République Dominicaine où ses nouvelles technologies n’ont pas pu bien être intégrées », a fait savoir le Président de la NEC, Kim Young-Hi.

(Pius Romain Rolland  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse