Processus électoral: La Commission EDUCIEL présentée aux Partenaires Techniques et financiers

par -
0 909
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Société Civile de la République Démocratique du Congo est résolument prête à accompagner le processus électoral dans les domaines de l’éducation civique et observation électorale. Elle vient de boucler le processus de mise en place de la Commission Education Civique et Observation Electorale (EDUCIEL), commission dont la mission sera justement d’accompagner positivement le processus électoral. La sensibilisation de la population sur le processus électoral. Les membres de la Société Civile réunis au sein de la Commission Education Civique et Observation Electorale (EDUCIEL) ont été présentés officiellement à la CENI, ce lundi 2 octobre 2015.

C’était à la faveur d’une cérémonie riche en couleur présidée, au siège de la Centrale électorale, par le Vice-président de la CENI, Monsieur André MPUNGWE SONGO, agissant au nom de son Président, Monsieur l’Abbé Apollinaire MALUMALU. A cette occasion, les 6 membres élus de la coordination ont été puisés au sein du Secrétariat Permanent de l’EDUCIEL à faveur d’une procédure régulièrement observée. Devant les Membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante, des représentants des institutions partenaires et des responsables des structures et réseaux de la Société Civile, il a été procédé à la lecture du procès-verbal de la séance de choix des animateurs de cette coordination et à la présentation de l’équipe dirigeante de l’EDUCIEL. Désormais, la Société Civile de la RDC parlera d’une seule voix dans l’accompagnement du processus électoral.

Monsieur Joseph KIBANGULA, premier assesseur, au nom de Guy MUTUMBULA du CRONG/Kinshasa, président de la commission de facilitation organisée le 22 septembre 2015, a procédé à la lecture du procès-verbal de la séance élective qui comprenait à l’ordre du jour les points suivants : le rappel des prescrits du Règlement d’Ordre Intérieur en matière des choix des animateurs ; le contrôle et validation des présences et le choix des 6 animateurs qui vont conduire l’organe de suivi et d’exécution des décisions de l’Assemblée plénière par les 24 membres présents sur le 30 composant l’Assemblée plénière.

 

A l’issue des concertations et du vote, les membres dont les noms suivent ont, au regard de leurs noms, été choisis comme membres de la coordination nationale de l’EDUCIEL :

–           Monsieur Gérard BISAMBU MPANG’E : Coordonnateur, Porte-parole (AETA);

–           Monsieur Ferdinand KAPANGA MUTOMBO : Coordonnateur, Porte-parole Adjoint (IGE);

–           Docteur Freddy BONGANGA DJEMA : Coordonnateur chargé de l’Education Civique électorale (OL/FSD) ;

–           Monsieur André KIOMBA DIBWE MPO : Coordonnateur Chargé de l’Observation électorale (CASE)

–           Madame Florence MBWITI : Coordonnatrice chargée du Genre et élections (ESPAF) ;

–           Monsieur Pierre KAPINGA : Coordonnateur chargé du Suivi et Evaluation (CNONGD).

 

Gérard BISAMBU, appelle les Partenaires Techniques et Financiers à travailler avec l’EDUCIEL.

 

Lors de la présentation du Rapport final des tr

avaux, le Coordonnateur élu de l’EDUCIEL, Monsieur Gérard BISAMBU, a rappelé que c’est depuis le 9 juillet 2015 que le Protocole d’Accord créant l’EDUCIEL a été signé par les organisations de la Société Civile de la République Démocratique du Congo.

L’EDUCIEL est un cadre permanent de dialogue et d’échange entre les organisations de la Société Civile travaillant dans le domaine de l’Education civique et observation électorale, qui vise à maximiser la qualité et l’efficacité des activités d’information et sensibilisation, de mobilisation et d’observation électorale menées par ses membres sur terrain en vue de l’appropriation du processus électoral par les citoyens congolais.

L’EDUCIEL est composée de deux organes, à savoir : l’Assemblée plénière et le Secrétariat Permanent.

Le Coordonnateur Porte-parole choisi, Monsieur Gérard BISAMBU a remercié les membres du Secrétariat Permanent en ces termes : « EDUCIEL en partenariat officiel avec la CENI signifie que l’organisation des élections crédibles et transparentes qui constitue non seulement l’attente majeure mais surtout la demande urgente de la population congolaise doit prendre corps;

Ce contrat signifie en outre que la mobilisation responsable de la population en la faveur de l’appropriation du processus électoral 2015-2016, grâce à l’éducation civique et l’observation électorale, est l’une des principales préoccupations inconditionnelles de la population congolaise qui, fort malheureusement, est encore loin de faire objet de priorité dans le chef de nombre des acteurs clés du processus.

Le contexte du processus électoral actuel en RDC exige des valeurs fondatrices pour garantir l’acte de vote. Il s’agit en occurrence de la crédibilité, la transparence, l’accessibilité et l’intégrité. Ceci nécessite que des cadres de concertation régulières, dynamiques et performantes avec toutes les parties prenantes au processus électoral soient rendus opérationnels. Le cadre de concertation avec la société civile répond à la principale préoccupation de la sensibilisation de la population qui constitue l’axe stratégique majeur dudit processus. L’EDUCIEL constitue ainsi le principal mécanisme qui contribue non seulement à cultiver les valeurs susmentionnées, mais aussi à y apporter la solution appropriée.

Le processus a été enclenché lors de la grande rencontre de concertation tenue entre le Bureau de la CENI et les représentants de 150 organisations de la société civile, le 15 mai 2014 au Lycée SHAUMBA. Cette importante réunion d’échange a eu à la fois à rationaliser la vision de partenariat CENI-OSC par la thématisation spécifique participative des acteurs et, de ce fait, à accorder mandat à certaines structures de la société civile à faciliter la mise sur pied des différents cadres thématiques devant par la suite interagir avec la CENI.

La plate forme Agir pour des Elections Transparentes et Apaisées (AETA), que nous représentons, s’est vue confier la mission d’accompagner la mise sur pied du cadre thématique liée à l’éducation civique et observation électorale que la plénière constitutive a dénommé « Commission Education Civique et Observation Electorale », EDUCIEL en sigle.

La première étape, la plus dure et longue, a consisté à la mobilisation des organisations membres, afin de répondre à l’exigence de l’intégration et de l’inclusivité ; à harmoniser les vues internes entre acteurs ; au partage de la vision et des objectifs à poursuivre ; à formaliser les rapports de partenariat à entretenir avec la CENI.

Cette étape a débouche sur la construction du consensus autour des textes constitutifs dudit cadre notamment l’Acte constitutif de l’EDUCIEL et le protocole d’Accord entre la CENI et l’EDUCIEL. Ces deux textes de base ont été solennellement signés au cours d’une grande cérémonie organisée par la CENI, le 9 juillet dernier.

La seconde étape, elle, a consisté à élaborer de manière participative et à adopter le Règlement Intérieur de l’EDUCIEL avant de désigner consensuellement, le 9 septembre dernier, les membres de l’organe Secrétariat Permanent. Cet organe est composé de 30 membres émanant des grandes plates formes de la société civile ayant des actions dans l’éducation civique et observation électorale.

La dernière étape est celle qui a amené, deux semaines plus tard, l’EDUCIEL à procéder au choix démocratique des animateurs de sa Coordination. Ceux-ci sont au nombre de six tel que le dispose le Règlement Intérieur.

Permettez-nous de nous adresser maintenant aux acteurs clé du processus électoral. A ceux-ci, il s’avère important de clarifier l’importance et la pertinence de l’EDUCIEL. EDUCIEL n’est nullement une émanation de la CENI. Elle est plutôt une volonté propre de la société civile à s’engager en concertation dans la préparation de la population à une participation responsable aux élections. A ce titre, elle est une idée, une vision, un principe, des valeurs sociales, une action constructive, une identité à travers la multi façon d’être société civile positive aux fins de contribuer aux élections crédibles, transparentes, justes et apaisées. Elle garde ainsi une part d’autonomie de ses actions.

Fort de cette conscience, elle se rend digne de s’engager dans un partenariat rapproché avec la CENI qui a la compétence légale de coordonner l’éducation civique et électorale de la population. Elle sert ainsi de cadre de concertation sur des questions liées au processus électoral, de mécanisme de coordination des réalisations d’éducation civique et électorale par la société civile et d’espace d’échanges et de suivi évaluation des différentes interventions dans ce domaines entre les OSC, la CENI et les Partenaires Techniques et Financiers. EDUCIEL devra constituer un référentiel inclusif du capital d’éducation électorale du pays. De ce fait, elle est appelée à mettre sur pied des stratégies globales d’orientation des actions d’éduction civique et observation électorales. Une cartographie des interventions des différents acteurs dans ledit domaine servira d’outil de coordination et de capitalisation.».

André MPUNGWE SONGO annonce la mise en place d’une Tripartite CENI-EDUCIEL-Partenaires pour booster l’éducation civique et observation électorale en RDC

Le Vice-président de la CENI a pris acte et manifesté son enthousiasme, tout en félicitant, la mise en place de cette structure de la société civile en ces termes : « C’est une joie immense que je ressens ce jour en participant à la présentation officielle de l’équipe de coordination de la Commission Education Civique et Observation Electorale, EDUCIEL. Je tien à remercier les responsables de toutes les organisations, structures et réseaux de la Société Civile pour le travail abattu. Le Temps consommé dans la mise en place de l’EDUCIEL démonte à suffisance combien la mission est de taille.

Je voudrais, au nom de Monsieur l’Abbé Président et des autres Membres de la Plénière, féliciter tous les réseaux et structures de la société civile pour avoir accepté le mariage conclu le 9 juillet 2015 avec la CENI en vue de rendre plus délectable le cadre de Concertation avec la société civile à travers la grande commission Education Civique et Observation Electorale.

Comme vous vous êtes engagé dans le Protocole d’accord signé avec nous, nous attendons de l’EDUCIEL qu’elle s’investisse activement et de manière responsable dans la réalisation d’un programme d’éducation civique électorale de qualité, une information électorale responsable et une mobilisation tous azimuts de l’ensemble de notre population », a soutenu Monsieur MPUNGWE.

Avant de clore son propos, le Vice-président de la CENI a annoncé la mise en place rapide d’un groupe de travail chargée de coordonner techniquement les actions d’appui à l’EDUCIEL : « Eu égard à la taille de la mission qui vous incombe, je veillerai à la mise en place rapide d’un groupe de travail CENI-EDUCIEL et PARTENAIRES afin d’adopter ensemble les priorités déclinées par votre commission. Cette équipe travaillera d’arrache-pied pour produire, dans les meilleurs délais, des résultats attendus par tous », a-t-il indiqué.

Un kit contenu les différents documents instituant l’EDUCIEL a été remis à l’assistance. Une séance de prise des photos souvenirs a clôturé la cérémonie.

(Yassa/Ceni)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse