Processus électoral: Joseph Kabila obtient sa carte d’électeur

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Au 27 mai, la Ceni a enrôlé 24.222.900 électeurs

Le Jour tant attendu est enfin arrivé pour la Ville Province de Kinshasa. L’enrôlement des électeurs dans la capitale de la République démocratique du Congo n’est plus un fait d’annonce ; mais une réalité palpable avec la présence du Premier Citoyen de la République, Joseph Kabila Kabange. Les résultats salués à ce jour par la Ceni, ne sont pas un fruit du hasard ; mais la sanction d’un travail ardu et laborieux, parfois périlleux et souvent méconnu du grand public.

Pour la troisième fois, le Chef de l’Etat Joseph Kabila a obtenu sa carte d’électeur au même centre d’enrôlement de l’école primaire de la Gombe, hier dimanche 28 mai 2017.

L’opération a débuté tôt le matin, lorsque le premier citoyen de la République, en compagnie de son directeur de cabinet, du président de l’Assemblée nationale, du Gouverneur de la Ville province de Kinshasa, du Bourgmestre de la Gombe, a foulé le sol du complexe scolaire, lieu habituel de son enrôlement  depuis 2006, jusqu’à ce jour.

C’est un Kabila rassuré de devoir accompli de conduire pour la troisième fois les Congolaises et Congolais aux élections.

Contrairement aux accusations gratuites faisant suite au blocage du processus, Joseph Kabila a donné le ton du processus, plus que déterminé à renouveler la classe politique par un cycle électoral, 11 au total, dont la présidentielle, les législatives nationales, les législatives provinciales, les locales, les municipales, urbaines et sénatoriales, pour ne citer que celles là.

Après son enrôlement, le Chef de l’Etat qui a brandi à la face du monde sa nouvelle carte d’électeur, a effectué la marche à pied jusqu’au domicile du Président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku, dans la commune de la Gombe. C’était sous la liesse d’une foule spontanée et celle qui l’a accompagné à son enrôlement.

Il faut le dire, l’enrôlement du Chef de l’Etat Joseph Kabila a drainé un monde fou : des chefs de partis politiques membres de la Majorité présidentielle l’ont accompagné ; drapeaux et chants en son honneur, l’invitant à se représenter pour la troisième fois car, chantent-ils, le peuple n’a pas encore dit son dernier mot. « Votre mandat court encore et le peuple congolais a encore besoin de son Président », scande la foule en chœur.

La Ceni entend relever le défi à Kinshasa, après plus de 24 millions d’enrôlés dans les 12 provinces

Après l’enrôlement du Président de la République, la Ceni a procédé officiellement au lancement du processus d’enrôlement et d’identification des électeurs. Corneille Nangaa, Président de la Ceni, a procédé au lancement officiel, en présence  des partenaires du Pnud, de l’Union européenne et de la Monusco de cette opération de révision du fichier électorale dans la Capitale.

C’est la Secrétaire exécutive permanente de la Ceni qui, dans son adresse a présenté la fiche technique de la Ceni, depuis le début du processus d’enrôlement dans la province pilote du Nord Ubangui, le 31 juillet 2016. Elle a salué le travail abattu jusqu’à ce jour par la Ceni et les agents électoraux, bien que méconnu par la population, mais comme les résultats d’un travail ardu et laborieux, parfois périlleux souvent méconnu du grand public, a-t-elle indiqué. « Grâce à ce travail technique, nous voici apte à délivrer la première carte d’électeur à Kinshasa », a dit Madame la SEP, qui a rappelé à l’occasion, les péripéties qui ont émaillé le long périple de la Ceni pour la révision du fichier électoral.

Parmi ces péripéties, la Ceni a procédé par la stabilisation de la cartographie électorale. Cette dernière permet de présenter aujourd’hui, les différents centres d’inscriptions ; la Ceni a repéré 969 Centres d’Inscription sur l’ensemble de la Ville province de Kinshasa ; la Ceni a procédé à l’identification et recrutement des formateurs et membres de Centres d’inscription, grâce à qui le travail de terrain a été rendu possible.

En plus, la Ceni a procédé par une cascade de formation, ayant produit trois catégories de formateur, dont six formateurs électoraux nationaux ; 52 formateurs électoraux provinciaux ; 456 formateurs territoriaux. Ces formateurs commués en superviseurs, a-t-elle indiqué. Ces derniers  seront appelés contrôleurs techniques provinciaux au nombre de 66 ; et les 254 en  contrôleurs techniques territoriaux. Dans l‘ensemble, la Ceni a formé 1938 membres des Centres d’inscription et 1295 opérateurs de saisie et 969 préposés à l’identification et polyvalents. La Ceni a donc un grand défi devant elle-même et devant l’histoire, de doter la ville de Kinshasa d’un électorat pouvant lui permettre d’élire ses représentants à tous les niveaux. La population est ainsi invitée à battre en brèche les estimations de la Ceni, estimée à 4.413.038 électeurs attendus, dont Tshangu qui attend 1.413.386 ; Mont Amba électeurs attendus 962.778 ; Lukunga électeurs attendus 1.064.625 et Funa électeurs attendus 9.722.049.

Par ailleurs, Maman Sidikou Sambo, Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies au Congo, a salué la détermination du Gouverneur de Kinshasa de faire enrôler plus de 6 millions de la population. Il a en outre indiqué que le démarrage des opérations dans la ville de Kinshasa constitue une étape importante dans les efforts de la Ceni visant à conclure la mise à jour du fichier électoral biométrique inclusif et indispensable  à l’organisation des élections transparente, crédible et paisible, conformément aux dispositions de l‘Accord politique conclu en décembre 2016. « En dépit de nombreux défis qui jalonnent le processus, les progrès ont été accomplis par la Ceni, notamment l’enregistrement de plus de 57% de l’électorat national, soit 23.800.000 électeurs », a-t-il noté, tout en relevant que les efforts vont se poursuivre pour respecter la date de l’organisation du scrutin du 31 décembre 2017 et boucler ses opérations, a-t-il indiqué, en ce que ces données étant brutes en attendant qu’elles soient  affinées et consolidées pour aboutir à un fichier électoral crédible qui ne fera pas l’objet de contestation.

Corneille Nangaa invite les Kinois à déjouer les estimations de la Ceni

Kinshasa, Ville cosmopolite de près de 12 millions d’habitants, s’est lancée depuis hier dimanche 28 mai 2017, dans les opérations d’identification et enrôlement des électeurs. C’est Corneille Nangaa qui procédé au lancement officiel tout en invitant les Kinoises et Kinois à battre en brèches ses estimations, dans les 969 Centres d’inscription de quatre circonscriptions électorales, Lukunga, Tshangu, Mont Amba et Funa.

Après le succès  de l’aire opérationnelle pilote du Nord Ubangi qui a enrôlé 803.986 sur 835.418 électeurs attendus, soit 96,2% ; la première et la deuxième aire opérationnelle avec 13 provinces ; Equateur, Haut Katanga, Haut Lomami, Ituri, Lualaba, Maniema, Mongala, Nord Kivu, sud Kivu, Sud Ubangi, Tanganyika et Tshuapa, sur les 19.959.511 électeurs attendus, la Ceni a enrôlé 21.711.155.

Cependant, la troisième et quatrième aire opérationnelle qui comprend les 12 provinces restantes, la Ceni entend faire davantage.

Toutefois, la situation sécuritaire au centre du pays, dans le Kasaï, Kasaï Oriental, Kasaï Central, dans les territoires de Kamiji et Luila dans la Lomami, risque de perturber  le lancement de l’opération. « La Céni suit avec la meilleure attention le processus de pacification dont elle souhaite l’aboutissement rapide, afin de garantir le lancement des opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs dans cette partie du territoire national. C’est ici l’occasion d’en appeler à ceux de nos compatriotes dont l’activisme entrave le lancement de ces opérations dans les provinces de Kasaï, Kasaï Central ainsi que dans les territoires de Kamiji et Luilu, dans le Lomami, à mettre l’intérêt de la patrie au-dessus de leurs revendication particulières », a-t-il fait savoir.

Au jour d’aujourd’hui, la Ceni par le truchement de son président, a indiqué avoir déjà enrôlé 24.222.900 électeurs.

Aux Kinoises et Kinois, Corneille Nangaa adresse remerciements et reconnaissance au Gouverneur André Kimbuta, du fait de son implication personnelle dans la sensibilisation et mobilisation de battre en brèche les prévisions de la Ceni. Ce qui sera une réussite totale pour la ville province de Kinshasa, dont la démographie dépasse celle de beaucoup d’autres pays. A l’occasion, Corneille Nangaa a adressé une mention spéciale à toute la presse pour son accompagnement, en ce que la Ceni a toujours apprécié à sa juste valeur.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse