Processus électoral: ICG jette des fleurs à Kabila

par -
0 329
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Cela n’arrive pas tous les jours qu’une organisation réputée hostile au pouvoir en place à Kinshasa se mette à lui faire des éloges. Dans un rapport, plutôt surprenant pour certaines officines occidentales, l’ONG multinationale, International Crisis Group a félicité le gouvernement congolais pour des progrès notables enregistrés dans le cadre de la préparation des élections couplées, présidentielle et législatives nationales en décembre 2018.

Pour illustrer la détermination du régime en place d’organiser les élections, ICG reprend au compte de Kinshasa, quelques éléments qui prouvent à suffisance que les élections sont irréversibles. Il s’agit de la publication du calendrier électoral, la promulgation de la loi électorale par le chef de l’État, la refonte du fichier électoral etc…

Fort de ces éléments précités, les rédacteurs dudit rapport trouvent que « la dynamique a changé, et les élections pourraient se tenir comme annoncé à la fin de l’année ».  Mais le pessimisme du groupe d’ experts se heurte à quelques inquiétudes essentiellement d’ ordre logistique et organisationnel. L’ organisation non gouvernementale qui redoute un manque de transparence  sollicite  notamment du gouvernement, la sécurité pour tous les candidats et le financement de l’ ensemble du processus. A la commission électorale nationale indépendante, ICG recommande la certification de la machine à voter et limiter aussi son déploiement.

Le porte-parole du gouvernement n’ a pas souhaité commenter ce rapport. Pour Lambert Mende, le gouvernement ne fait que le devoir lui reconnu par la constitution.

 

@Tatu

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse