Processus électoral en RDC: Saïd Djinnit encourage Nangaa à relever les défis

par -
0 247
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En séjour à Kinshasa, l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations-Unies dans la région des Grands lacs, l’Algérien Saïd Djinnit a rencontré hier mardi 05 juin, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa. Les deux personnalités ont évalué le travail de la Céni en vue des prochaines élections en Rdc prévues pour le 23 décembre 2018. Après un échange d’une trentaine de minutes, le diplomate Onusien a fait savoir à la presse l’objet de l’entretien avec le patron de la Centrale électorale, qui a porté sur l’état de préparation des élections en RDC. Pour Saïd Djinnit, les Nations-Unies accompagnent ce processus dans le cadre de la mise en œuvre intégrale de l’Accord du 31 décembre 2016.

« J’ai tenu à venir rencontrer le président qui m’a informé des progrès réalisés dans la préparation des élections qui, dans son point de vue est très avancée. Il y a encore de défis évidemment. Déjà, ils engagent des étapes cruciales qui notamment, après la finalisation et l’audit du fichier électoral, la prochaine étape, si j’ai bien compris c’est le dépôt des candidatures qui commence bientôt. Un moment électoral important qui s’annonce », a fait savoir l’Envoyé de l’Onu dans les Grands Lacs.

Ainsi, quant à certaines préoccupations évoquées ici et là sur le fichier électoral, la machine à voter, le financement des élections, la logistique, l’hôte de Corneille Nangaa l’encourage à relever les défis pour un aboutissement heureux du processus.

« Nous sommes dans cette dynamique d’accompagnement. Notre objectif est d’accompagner toutes les parties congolaises ; gouvernement, acteurs politiques, institutions à travers la Monusco, et en particulier l’équipe électorale. L’appui logistique que la Monusco peut apporter pour soutenir les autorités dans tous les efforts vise à créer les meilleures conditions pour les élections qui s’annoncent pour le 23 décembre dans des conditions qui soient de nature à faire partie de la solution de la consolidation de la démocratie dans ce pays, la pacification de ce pays », a-t-il poursuivi.

Et dans ce cadre, les Nations Unies souhaitent que les élections à venir en RD Congo puissent se dérouler conformément à la pratique démocratique et soient des élections apaisées où tout le monde sortirait heureux des résultats. Pour cela, Saïd Djinnit souligne qu’il y a beaucoup de choses à faire, et qui sont prévues dans l’Accord du 31 décembre. C’est ce qui explique même le sens de ses entretiens avec différentes personnalités de la République, mais aussi d’autres acteurs politiques qui encouragent tous à assumer les responsabilités pour la bonne préparation des élections et de se conformer aux règles du jeu, mais aussi à réaliser tous les engagements pris dans l’accord du 31 décembre, dont la condition politique, l’espace politique, la décrispation.

Pour lui, ces étapes ont été franchies, mais il y a encore des choses à faire. Ainsi avant de quitter la CENI, Saïd Djinnit encourage les uns et les autres à poursuivre  cet effort pour maximiser les conditions pour que les élections soient celles qui va faire sortir le pays dans l’état où il se trouve actuellement.

Djinnit chez Minaku, Olenghankoy, et Kamerhe

Dans le même cadre de son séjour à Kinshasa, l’Envoyé spécial des Nations Unies dans la région des Grands Lacs, a rencontré différentes personnalités du pays en vue de se rendre compte de la mise en œuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre.

Avec Joseph Olenghankoy, il a souligné qu’il était important de le rencontrer afin de recevoir de lui un briefing sur les efforts qui sont faits par le CNSA. Ce, dans le cadre de la mise en place de toutes les conditions qui sont prévues dans l’Accord, tout en insistant sur la tenue des élections le 23 décembre prochain. Des élections qui, selon lui, devraient être acceptables par tous et apaisées.

Avec le président de l’Assemblée Nationale, Aubin Minaku, il ont aussi évalué le processus électoral en cours en RD Congo, bien qu’il n’ait pas fait le compte rendu à la presse. Il a aussi rencontré le président de l’Union pour la Nation Congolaise, Vital Kamerhe, pour le même exercice.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse