Processus électoral: Clôture du 2ème niveau de la cacade de formation des membres des BRTC

par -
0 719
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Rapporteur Adjoint de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le Professeur Onésime Kukatula Falash a clôturé ce samedi 11 avril 2015 le deuxième niveau de la cascade de formation des MBRTC.

C’était à la Maison des Elections en présence de du Vice-gouverneur de la Ville province de Kinshasa, M. Clément Bafiba.

La cérémonie a été marquée par quatre temps forts. D’abord, le mot d’accueil prononcé par Mme Anne-Marie Mukwayanzo, Secrétaire Exécutif Provincial (SEP) de la CENI/Kinshasa. Dans son mot, elle s’est exprimée en ces termes : « la ville-province de Kinshasa vient de mettre à la disposition des candidats aux élections provinciales et locales, 28 membres des Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures, facilitateurs de la formation aux Antennes pour les 24 Membres du Bureau de Réception et Traitement des Candidatures restant ». S’adressant à l’autorité urbaine, Mme le SEP a souhaité la bienvenue au Vice-gouverneur de Kinshasa, avant de remercier les autorités de la ville pour le bon partenariat qui caractérise les rapports entre le Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI et la ville à chaque étape des opérations préélectorales, électorales et postélectorales.

Intervenant à son tour, Mme Christine Mwando, superviseur de la formation au Pool opérationnel de Kinshasa, a présenté le rapport synthèse de la formation : 29 participants dont 4 membres du SEP/Kinshasa, 6 informaticiens, 6 Chefs d’antenne et 13 juristes vérificateurs. Pour Mme Christine Mwando, les apprenants ont été soumis à trois évaluations : à mi-parcours, spécifiques et orales. Des lacunes ont été constatées à la première évaluation mais les participants se sont améliorés au fur et à mesure grâce aux séances de récapitulation, de recadrage, et des exercices pratiques auxquels ils étaient soumis, a dit Mme le superviseur.

Donnant lecture du mot des participants, M. Emery Rose Bakatusunga Kapinga, Chef d’antenne de la CENI/Limete, a saisi cette opportunité pour remercier le bureau de la CENI qui a honoré la formation au pool Kinshasa par la présence du Rapporteur Adjoint, superviseur de la formation électorale. Pour Emery Rose, les participants sortent de cette formation comme « un bon couteau aiguisé, poli et prêt à être mis à l’épreuve ». Les participants ont pris l’engagement de mieux faire en ces termes : « superviser et conduire les opérations électorales autrement pour faire rayonner la CENI sur cette ville, et à nous de répondre, oui, nous pouvons, et comme diraient les Anglo-saxon, yes, we can ». « Effacer l’opprobre des élections de 2011 et ses syndromes sur notre ville, yes we can ».

Prononçant son mot de clôture, le Professeur Onésime Kukatula, Rapporteur Adjoint de la CENI s’est exprimé en ces termes : « la cérémonie de ce jour qui marque la clôture de la formation des membres des BRTC au niveau des 26 pools opérationnels ne peut que rassurer l’ensemble des parties prenantes au processus électoral en RDC quant à la suite des événements. A travers cette session, 513 agents qui vont travailler dans les BRTC ont bénéficié d’une formation de qualité dont l’impact favorable sur l’enregistrement et le traitement des candidatures ne fait l’ombre d’aucun doute. Il s’agit précisément de 171 Chefs d’Antenne, 171 Informaticiens qui constituent le premier maillon de la chaine au niveau des BRTC. Etant parvenu au terme de la formation dans les pools, nous attendons des membres des BRTC formés une plus grande implication dans la dernière phase de la cascade qui concernera 855 agents à travers les Antennes de la CENI dont 342 assistants réceptionnistes, 171 juristes vérificateurs, 171 informaticiens et 171 opérateurs de saisie ».

L’occasion était propice au Rapporteur Adjoint de la CENI à inviter les apprenants au civisme, à l’éthique et à la déontologie professionnelle pour contribuer efficacement à l’organisation des élections véritablement transparentes, crédibles et apaisées.

Pour le Professeur Onésime Kukatula, cette activité étant déterminante pour la configuration de la sphère politique congolaise doit susciter l’intérêt des partis politiques et des candidats indépendants afin de consolider la démocratie dans notre pays.

La cérémonie de ce jour correspond à la clôture de la période de dépôt des candidatures pour le recrutement du personnel permanent de la CENI, opération menée sur terrain par CADICEC.

S’agissant de cette opération, le Rapporteur Adjoint de la CENI a encouragé les nombreux congolais qui continuent à exprimer leur appui au processus électoral à travers le dépôt de leur candidature. Et le rapporteur Adjoint de la CENI de rassurer les uns et les autres en ces termes : « les meilleurs perdants peuvent également être rassurés de leur intégration dans la base des données de la CENI pour des futurs besoins en personnel non permanent ». A l’issue de cette phase de dépôt des candidatures, CADICEC doit publier la liste des candidats retenus pour les tests psychotechnique et professionnel prévus le dimanche 19 avril 2015 dans les sites de recrutement. Il sied de noter que jusqu’à la mi-journée du vendredi 10 avril, CADICEC a enregistré plus de 45.000 candidatures.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse