Processus de stabilisation de la paix en RDC: Evariste Boshab confère avec Hervé Ladsous

par -
0 561
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Hier à la Vice-Primature en charge de l’Intérieur, Evariste Boshab a eu une séance de travail avec Hervé Ladsous sur le processus de stabilisation de la paix en République Démocratique du Congo. Le patron de la territoriale a souhaité avant toute chose un bon séjour au diplomate onusien. Celui-ci est venu informer le Professeur Evariste Boshab de l’engagement des Nations Unies à soutenir les processus de la stabilisation de la paix en République Démocratique du Congo. A son tour, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité nationale a informé son hôte des avancées significatives en ce qui concerne le dialogue stratégique entre le Gouvernement de la République Démocratique du Congo et la Mission de la Stabilisation des Nations Unies au Congo (Monusco), en ce qui concerne le processus électoral.

Il faut dire qu’au regard du rapport du Vice-Premier ministre Evariste Boshab, Hervé Ladsous s’est félicité des avancées enregistrées entre les deux partenaires lorsqu’il affirme ce qui suit : « c’est en termes des beaux offices qu’il faut aider les processus électoral pour qu’il se passe dans les conditions respectueuses de la tradition démocratique. Vous vous souvenez que les élections de 2001 en RD Congo ont été convenables, il n’y a pas de raisons de penser qu’il ne sera pas le cas », a dit le diplomate onusien.

Partant de ces confirmations de la bonne tenue des élections en 2011 par le diplomate onusien, celles-ci viennent laver de tout soupçon les accusations formulées contre le gouvernement et la Commission Electorale Indépendante. Ces propos sortent du diplomate onusien qui a cru en la capacité de la République Démocratique du Congo d’organiser d’une manière pacifique les élections, question de lui venir en aide.

S’agissant de la situation sécuritaire à l’Est de la RD Congo marquée par un certain regain d’insécurité, notamment le massacre des civils par les ADF, Hervé Ladsous, chef du Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies a souligné qu’il est intolérable que les civils congolais se fassent massacrer par les groupes armés.

Au sortir de la séance de travail, Hervé Ladsous a indiqué qu’il est clair qu’ils vont poursuivre tous les efforts de l’expression utilisée par le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour neutraliser tous les groupes armés.

Il en va de même que le diplomate onusien a reconnu les efforts fournis par le gouvernement de la République à travers ses FARDC qui ont abattu un travail remarquable en neutralisant les ex-rebelles du M23, puis les ADF Nalu tout en demandant de doubler d’efforts dans la traque contre les FDLR. Pour lui, il faut mettre un terme à cette situation qui n’a que beaucoup durée.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse