Procès contre les ADF et leurs collaborateurs: Le notable Fabien Kahindo acquitté

par -
0 404
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La cause instruite par la Cour Militaire Opérationnelle du Nord-Kivu, sous le n° RP: 207/2017 a été jugée à l’audience publique de ce mardi 19 septembre. Elle opposait l’Officier du Ministère Public (OMP) au prévenu Kahindo Mudou Kukumana Fabien (71an, père de 12 enfants). Ce dernier était formellement inculpé pour: participation à un mouvement insurrectionnel et association des malfaiteurs.

En effet, ce prévenu de 3ème âge, est un ancien résistant May-May contre l’agression ougando-rwandaise de 1998. Député au Parlement de Transition Politique à la période 1+4, Mudou Kukumana habitait en Ville de Butembo avant son arrestation en 2014. Il était suspecté par les Services de Sécurité comme étant l’un des grands notables qui collaborent et soutiennent les ADF et autres groupes May-May.

Après avoir instruit son affaire, la Cour Militaire Opérationnelle a constaté qu’aucun témoin à charge n’a été confronté avec l’accusé, tant à la phase préjuridictionnelle qu’en pleine instruction devant elle. Par ces motifs, la Cour militaire Opérationnelle du Nord-Kivu a dit non établi en faits comme en Droit les deux infractions à charge du prévenu Kahindo Mudou Fabien.

Par conséquent, le Premier Président de la Cour Militaire Opérationnelle du Nord-Kivu, le Colonel Ntshiaykolo Esosa Masolo Jean-Paulin a acquitté le prévenu de toutes fins de poursuite et a ordonné sa libération immédiate. Il a mis les frais d’instance en charge du trésor public.

Le CEPADHO qui se félicite de ce 30ème Arrêt dans les procès contre les ADF, croit que justice été faite en faveur du prévenu Mudou.     Cette Organisation continue à appeler la population à s’approprier ces procès et à venir suivre les différentes audiences en vue de témoigner des efforts consentis par la Justice militaire Congolaise.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse