Problématique de la gestion concertée des effets du changement climatique: Le GC4 pour superviser les actions des Ongs au niveau des communes de Kinshasa

par -
0 477
Une des conséquences néfastes du changement climatique à Kinshasa en décembre 2016: inondation du « village Silo » à côté du pont sur la rivière N’Djili, au boulevard Lumumba. 2015/Ph. Tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Groupe communal contre le changement climatique, GC4 en sigle, est né hier à Kinshasa pour superviser les actions des Ongs œuvrant dans le secteur de l’environnement, au niveau des différentes communes de la ville-province de Kinshasa. Mais aussi, d’identifier des sites à problème, de sensibiliser la population et d’exécuter les actions de résilience contre les effets du changement climatique.

Les organisations de la Société civile intervenant dans le domaine du climat et de l’environnement, se sont réunies hier jeudi 1er juin 2017 à la Maison de la Laïcité de Kinshasa dans la commune de Limete dans le cadre d’un atelier d’analyses et d’échanges sur la problématique de la gestion concertée des effets du changement climatique dans la ville-province de Kinshasa.

L’objectif était de définir les stratégies de mise en place des comités du Projet de mobilisation communautaire et de promotion de mesures et d’actions inclusives et participatives pour une gestion durable des impacts du changement climatique à Kinshasa, y compris les mécanismes de leurs fonctionnements, pour une prise en compte des besoins des populations dans la gestion des effets du changement climatique.

Il était donc question de recueillir les attentes des participants sur le mode de structuration du projet dans la base au sommet ; d’identifier les comités à mettre en place ; de définir le mode d’organisation et de fonctionnement de ces comités ; de ressortir les stratégies pour la restitution de l’atelier ; et de mettre en place des responsables des comités.

D’entrée de jeu, le chargé du projet, M. Freddy Muyala et coordonnateur du département développement communautaire et économique solidaire du Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP), a circonscrit le cadre de cet atelier en relevant l’importance de mettre en place un mécanisme de structuration, en installant différents comités.

Il a donc appelé les participants à pouvoir définir le mode ou type d’organisation et le fonctionnement de chaque responsable. Ce qui était le but ultime de mettre en place un comité et préciser le critérium, tout en pensant à la restitution de cet atelier au niveau de leurs bases respectives.

A l’issue des travaux en commissions, carrefours et plénières de restitution, les participants se sont mis d’accord pour la mise en place d’un comité dénommé : « Groupe communal contre le changement climatique » ou GC4 en sigle. Lequel se donne pour mission de superviser les actions des Ongs œuvrant dans le secteur de l’environnement, au niveau des différentes communes de la ville-province de Kinshasa.

Mais aussi, d’identifier des sites à problème, de sensibiliser la population et d’exécuter les actions de résilience contre les effets du changement climatique. Le CG4 aura comme organes, à chaque niveau (province, district et commune), le modérateur, le rapporteur et les membres.

A signaler que le modérateur du CG4 aura comme tâches, de convoquer et faciliter les réunions du groupe dont il représente également. Il facilite aussi les échanges entre les acteurs de la commune. Quant au rapporteur du GC4, il a la tâche d’élaborer des rapports d’activités et de dresser des procès verbaux des réunions.

Signalons, par ailleurs, que l’ampleur du changement climatique dans la ville-province de Kinshasa nécessite une sensibilisation à la base. C’est ainsi qu’il s’est dégagé un besoin de mettre en place des comités qui participeront à l’élaboration et à la diffusion des outils de sensibilisation dans les communes ciblées.

C’est donc le leitmotiv de la tenue de cet atelier organisé par le Projet de mobilisation communautaire et de promotion de mesures et actions inclusives et participatives pour une gestion durable des impacts du changement climatique à Kinshasa. Ce,  grâce à l’appui des Ongs internationales Solidarité Socialiste et Bruxelles Environnement, ainsi que du CENADEP.

(Lepetit Baende  ) 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse