Pro dialogue : La VSV plaide pour le report des travaux du comité préparatoire

par -
0 559
Edem Kodjo, le facilitateur du dialogue inter-congolais. Ph.tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A deux jours du démarrage des travaux du comité préparatoire du dialogue national, la voix des sans voix regrette que certains partis politiques se montrent encore hésitants en multipliant les préalables. Face à la réticence de certaines forces politiques et sociales, la VSV exhorte le facilitateur Edem Kodjo à surseoir le début des travaux du comité préparatoire en vue d’harmoniser les vues avec toutes les parties prenantes.

Favorable à ce forum convoqué par le chef de l’Etat, l’organisation droidelhommiste invite opposition, majorité et société civile à participer à ces assises, question de prévenir toute violation des droits de l’homme et demande à la population de demeurer vigilante afin d’identifier les acteurs politiques  qui bloquent le processus électoral.

Au cours d’un point de presse tenu mardi à Kinshasa, cette Ong de défense des droits de l’homme a salué le travail jusque-là abattu par l’ émissaire de l’ union africaine, Edem Kodjo et toute son équipe dont le groupe de soutien à la facilitation.

Rostin Manketa Nkuwahata, le directeur exécutif de la VSV se réjouit des avancées positives enregistrées dans le cadre de la quête de la concorde par la publication des ordonnances présidentielles du 22 juillet dernier portant mesures individuelles et collectives de grâce en vue de créer un climat politique empreint de confiance.

« La VSV demande au Président de la République, garant de la nation, d’aller au-delà en s’impliquant personnellement pour la libération  des autres détenus et prisonniers politiques », insiste t- il.

Signalons que Edem Kodjoa annoncé pour le 30 juillet, le début des travaux du comité préparatoire devant déblayer le terrain en prévision de la tenue du forum national. Le démarrage des travaux de cet organe pourrait donner le go pour l’organisation effective de ces assises après plusieurs atermoiements. Après près de six mois d’intenses tractations avec les acteurs politiques et les membres de la société civile, l’ancien premier ministre Togolais estime que les conditions sont à présent réunies pour la tenue du Dialogue.

Jean Pierre KAYEMBE

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse