Primature : La SADC presse le rassop à déposer la liste de ses candidats

Les chefs d’ États et de gouvernement de la Communauté de développement d’Afrique australe demandent aux parties engagées dans les négociations de la Cenco de  tout faire pour finaliser les discussions en cours  sur les arrangements particuliers. Après la signature de l’ accord de la saint sylvestre, les négociateurs peinent à se mettre d’ accord notamment sur le mode de désignation du premier ministre, la nomenclature des ministères, le rôle même que l’ église catholique devra jouer pendant cette période d’ extension. A ce tableau, s’ ajoute aussi la  succession d’ Étienne Tshisekedi au Cnsa,( Conseil national de suivi de l’ accord).

Lors d’ un sommet extraordinaire tenu le week-end au Swaziland, la SADC a exhorté le rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement à proposer rapidement les noms de ses candidats au poste de premier ministre. La question divise depuis toujours la majorité et le rassemblement.

La plateforme Tshisekediste à qui revient le poste refuse de proposer les trois noms au chef de l’ Etat. Ne pas le faire donnerait l’ impression que le rassop veut imposer au président Kabila celui qui sera son premier et principal collaborateur, estime t-on à la majorité présidentielle.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse