Prétendu report des élections: L. Mende conteste les propos attribués à Joseph Kabila

par -
0 601
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les élections en République démocratique du Congo pourraient être reportées, telle est l’affirmation de Rfi qu’elle a attribuée malheureusement au Président Joseph Kabila, qu’il aurait prononcé hier mardi  lors d’un déplacement en Tanzanie.  « Les élections pourront se tenir cette année ou un autre jour ». C’est ce qu’aurait déclaré à la presse, en Swahili et en marge d’un voyage en Tanzanie, le Président Joseph Kabila. Avant d’ajouter que « tout dépendra des travaux du dialogue qui se poursuivent à Kinshasa ».

«Joseph Kabila n’a pas annoncé le report des élections. Il en a pas les compétences», a rétorqué Lambert Mende, ministre de la Communication et Médias et porte-parole du Gouvernement, qui pense que  le Président congolais a dit aux journalistes tanzanien que le Congo a reporté les élections pour mieux les organiser. En réalité et selon un confrère de la Rtnc qui a suivi les mêmes propos sur les antennes de la voix de l’Amérique à travers son service en Kiswahili, Joseph Kabila n’a pas annoncé ouvertement le report des élections. Il a dit que l’essentiel pour lui, c’est la tenue des élections apaisées que ça soit en décembre de cette année ou plus tard. Mais il veut qu’avant, pendant et après les élections, qu’il n’y ait pas de violences.

Il sied de souligner que la presse internationale qui nourrit une haine contre l’actuel Président de la République ne peut que multiplier des initiatives, dans l’objectif de monter la population et la pousser une fois de plus à poser des actes inconsidérés. Sinon, comment expliquer que pendant que le dialogue va bientôt accoucher d’un accord, que l’on attribue ces propos-là au président de la République ! Tous les observateurs de la scène nationale constateront que cette information est donnée pendant que le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement est en conclave. Logiquement que derrière cette information, on s’attend à une réaction du peuple.

Sinon, ceux qui suivent l’actualité au pays savent bien que Corneille Nangaa a convaincu les dialoguants de la nécessité d’organiser la Présidentielle et les législatives nationales provinciales dans un délai de 504 jours, à compter de la date de clôture de l’opération de révision du fichier électoral. Et les efforts de rationalisation qui ont été menés pour construire une réalité calendaire exigent une perception dynamique du processus en évitant le fétichisme des dates qui parfois augmente non seulement la pression sur les acteurs, mais fait dévier les actes attendus de la trajectoire voulue.

Face-à-face Joseph Kabila-John Magufuli

Au-delà de cette polémique créée de toute pièce, disons que le Président Joseph Kabila Kabange a eu mardi dernier un entretien en tête-à-tête avec son homologue tanzanien, John Pombe Joseph Magufuli au «State House» de Dar es-Salaam, axé autour des questions relatives à la diplomatie, à la coopération entre les deux pays notamment dans les domaines du commerce, de la douane, de la diplomatie, de l’exploration, de l’exploitation et de la commercialisation du pétrole ainsi que de la situation politique de deux pays.

Les deux personnalités ont été ensuite rejointes par des experts congolais et tanzaniens, après l’échange des cadeaux dans le cadre de la rencontre bilatérale. Il s’en est suivi la conférence de presse animée en swahili par les deux Chefs d’Etat au cours de laquelle ils ont dévoilé le menu de leurs entretiens en tête-à-tête.

Il a été question, ont-ils dit, notamment de renforcement de la coopération et des échanges commerciaux à travers le port autonome de Dar-es-Salaam, de l’économie, de la situation politique en RDC et en Tanzanie, des élections qui pointent à l’horizon en RDC, des infrastructures, de l’exploitation prochaine du pétrole dans le lac Tanganyika ainsi que de la sécurité et de la défense. Les deux Chefs d’Etat ont aussi formulé le vœu de voir les deux Etats travailler ensemble pour le développement de leurs pays respectifs.

Inauguration de limmeuble le plus haut dAfrique centrale et orientale

Le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange a procédé dans l’après-midi de mardi à l’inauguration de l’immeuble «One Stop Centre», le bâtiment le plus haut d’Afrique centrale et orientale avec ses 35 étages, appartenant aux Ports autonomes de Tanzanie. Construit pendant 49 mois, cet immeuble dont le coût global est évalué à 61.386 911, 77 dollars américains dispose notamment d’un parking de cinq étages ayant une capacité de plus 410 véhicules et d’un restaurant rotatif au toit.

Le Chef de l’Etat tanzanien a indiqué, dans son intervention, que toutes les opérations de transport, de douanes et connexes vont désormais se dérouler dans cet immeuble qui est construit au bord de l’océan Indien à Dar-es-Salaam, en vue de mettre fin aux tracasseries dont sont l’objet les hommes et femmes d’affaires.

Il a surtout fait savoir que cet immeuble vient ainsi de cimenter les relations commerciales entre la RDC et la Tanzanie, avant d’exhorter son homologue congolais de demander aux commerçants congolais de choisir le port de Dar-es-Salaam comme l’unique port de transit de leurs marchandises.

Tout en remerciant son homologue tanzanien du choix porté sur sa personne pour procéder à l’inauguration de cet immeuble, le Président Joseph Kabila Kabange a confirmé que les commerçants congolais vont désormais se ruer vers le port de Dar es-Salaam maintenant que la situation s’y est sensiblement améliorée. Le Chef de l’Etat a aussi souhaité que soit relancée la coopération dans le domaine de transport aérien.

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse