Prétendu enrichissement de la famille présidentielle: Une contre-enquête décèle de contre-vérités

par -
0 343
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il y a quelques temps, le tandem américain «Groupe d’Etudes du Congo-Bloomberg» avait annoncé les couleurs avec la publication des rapports sulfureux sur les avoirs financiers des proches du Président Joseph Kabila.  Le premier rapport, consacré à l’honorable député national Zoé Kabila, est intitulé «L’empire du frère du Président». Le second, suivi immédiatement, paraît sous le titre «Les richesses du Président. Entreprise familiale des Kabila». Le 3ème, est celui de Global Wittness qui prend la relève avec le rapport «Distributeur Automatique de Billets du Régime».

Au file de temps, tout le monde s’est rendu, de plus en plus compte qu’il s’agissait des conclusions mensongères des prétendues enquêtes des agences de presse internationale sur le supposé enrichissement de la famille présidentielle à qui appartiendrait une centaine d’entreprises touchant tous les secteurs de la vie économique.

Après une contre-enquête diligentée par quelques journalistes sous la coordination de la consœur Barbara Zimbi, sur ces allégations d’enrichissement sans cause de la famille présidentielle, il s’avère que sur la centaine d’entreprises prétendument attribuées au président de la République et à son entourage, deux seulement leur appartiennent effectivement. Il s’agit de l’hôtel situé dans la province du Kongo Central et de la boite de nuit à Lubumbashi.

De ce fait, les allégations sur l’enrichissement de la famille présidentielle sont mensongères. Elles ont été publiées dans l’unique but de nuire à la réputation du président de la République Démocratique du Congo et à sa famille, afin de le fragiliser politiquement. En plus, des  fausses allégations  sont le fait de certains membres de la communauté internationale qui abhorre la souveraineté de la RDC sur ses richesses naturelles. Eux qui souhaitent faire main basse sur les ressources naturelles du Congo.

Soulignons par ailleurs que la méthode utilisée, pour jeter en pâture la dignité d’un homme, le président Joseph Kabila, n’est pas sans rappeler celle que les mêmes impérialistes n’avaient pas hésité à mettre en branle contre feu le président Mobutu. Par médias interposés, le président Mobutu avait été présenté comme étant à la tête d’une fortune colossale évaluée en dizaines de  milliards de dollars américains.

A sa mort, la vérité éclata ! Sa fortune avait été gonflée superficiellement pour l’opposer à l’opinion nationale et internationale. Mobutu n’était que la victime d’une machination de ses anciens alliés. Les comploteurs contre la souveraineté de la RDC ont recouru à la même recette pour déstabiliser le président Kabila dont le nationalisme et le patriotisme ne sont plus à démontrer.

Au regard de tout ce qui vient d’être dit, il s’avère que les médias internationaux et nationaux ont diffusé des informations truffées des contre-vérités dans l’unique but de nuire à la réputation du président de la République et sa famille. La presse doit bannir  dans ses pratiques les campagnes d’intoxication financées dans un but inavoué.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse